Une œuvre de Roy Lichtenstein vendue 165 millions de dollars

Par Ida Simon · lejournaldesarts.fr

Le 13 juin 2017 - 229 mots

NEW YORK (ÉTATS-UNIS) [13.06.17] - C’est un nouveau record pour l’artiste américain. Le produit de la vente va permettre de créer un fonds contre l’incarcération massive aux Etats-Unis.

Agnes Gund, mécène et collectionneuse d’art, présidente émérite du Museum of Modern Art (MoMA) de New York, a annoncé lundi avoir vendu une peinture de Roy Lichtenstein intitulée Masterpiece (1962) pour 165 millions de dollars. Son nouveau propriétaire, le collectionneur Steven A. Cohen l’a acquise par l’intermédiaire de la Acquavella Gallery.

Les bénéfices de cette vente privée, dont la somme se situe parmi les quinze plus élevées payées pour une œuvre d’art, sont destinés à la création d’un fonds de lutte contre les injustices et l’incarcération massive aux Etats-Unis. Intitulé Fonds pour l’art et la justice (« Art for Justice Fund ») il a reçu 100 millions de dollars. Il sera administré par la Ford Foundation, une organisation philanthropique qui défend la justice sociale depuis 1936.

Agnes Gund a demandé à d’autres collectionneurs de suivre son exemple avec pour objectif de récolter 100 millions de dollars supplémentaires en cinq ans. Donald Marron, financier, collectionneur et président émérite du MoMA, Laurie M. Tisch, membre du comité du Whitney Museum of American Art, ont notamment annoncé leur soutien au projet.

Le précédent record pour une toile de Roy Lichtenstein a été atteint en 2015, 95,37 millions de dollars lors d’une vente chez Christie’s.

Légende photo

Roy Lichtenstein, Masterpiece, 1962, 137 x 137 cm © Photo Wikipedia

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque