Mercredi 21 octobre 2020

Qaitbay, une citadelle en danger selon l’archéologue Abdel Raheem Rihan

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 26 mars 2014 - 187 mots

ALEXANDRIE (EGYPTE) [26.03.14] – L’archéologue Abdel Raheem Rihan affirme que la citadelle de Qaitbay, forteresse construite au XVe siècle à l’emplacement de l’ancien phare d’Alexandrie, menace de s’effondrer.

La citadelle de Qaitbay, à Alexandrie, pourrait s’effondrer à tout moment, selon l’archéologue Abdel Raheem Rihan. L’eau de la Méditerranée aurait infiltré les sous-sols de la citadelle, menaçant les fondements mêmes de la forteresse qui pourrait s’écrouler. Il y aurait un glissement de terrain à l’arrière de la citadelle, située sur la pointe de l’Ile de Pharos.

Selon Abdel Raheem Rihan, il faudrait former très rapidement un comité scientifique d’archéologues pour évaluer l’étendue des dégâts et réfléchir à une solution. Un rapport rédigé en 2006 aurait déjà fait état des risques encourus par la forteresse.

La citadelle de Qaitbay pourrait alors subir le même sort que le fameux phare d’Alexandrie, qui succombait au XIVe siècle à un glissement de terrain provoqué par un séisme.

La citadelle est un exemple significatif de l’architecture militaire sous la dynastie mamelouke (1250-1517) en Egypte. Elle fut construite au XVe siècle sur ordre du Sultan Ashraf Qaitbay pour défendre la ville contre l’Empire Ottoman.

Légende photo

Citadelle Qaitbay, Alexandrie, Egypte - © Photo Delengar - 2006 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque