Vendredi 13 décembre 2019

Sur la piste de Marc Aurèle

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 30 avril 2004 - 122 mots

PÉTRA (Jordanie) - Une mission archéologique française a découvert au mois d’avril, lors de fouilles menées dans la ville historique de Pétra, une tête de marbre blanc appartenant à une statue de l’empereur Marc Aurèle (IIe siècle) « en excellent état », selon le directeur de la mission Christian Augé.

Trouvée dans le temenos, l’espace sacré qui entoure le palais Qasr el-Bint, la tête (de 50 cm de haut) serait tombée à la suite d’un tremblement de terre au IVe siècle. Elle « confirmerait l’hypothèse proposée de la date et de la destination de l’Exèdre [une forme de plan semi-circulaire dans le mur du temenos], qui aurait été construite sous le règne de Marc Aurèle et Lucius Verus (161-169) », précise l’archéologue.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°192 du 30 avril 2004, avec le titre suivant : Sur la piste de Marc Aurèle

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque