Dimanche 12 juillet 2020

Monument

Samaritaine : l'avis du rapporteur public défavorable aux associations

Par Margot Boutges · lejournaldesarts.fr

Le 5 décembre 2014 - 322 mots

PARIS [05.12.14] - Réclamant une « lecture moins stricte et restrictive » du règlement du PLU, le rapporteur public recommande d’annuler le jugement du 13 mai 2014 qui invalidait le permis de construire de la nouvelle Samaritaine. La décision sera rendue le 5 janvier.

Le 13 mai 2014, le permis de construire délivré par la mairie de Paris à LVMH pour démolir et reconstruire une nouvelle Samaritaine sur la rue de Rivoli, était annulé par le Tribunal administratif de Paris. La ville et LVMH avaient fait appel et obtenu, en octobre dernier, un sursis à exécution les autorisant à reprendre le chantier de démolition.

Tandis que les travaux ont repris le long de la rue de l'Arbre Sec, l'audience de l'appel du jugement du 13 mai s'est tenue aujourd'hui, vendredi 5 décembre 2014. Devant une formation plénière - signe du caractère emblématique de ce dossier architectural, patrimonial et urbanistique - le rapporteur public recommande d’annuler la décision du tribunal administratif qui avait fait droit aux associations de protection patrimoniale, la SPPEF et SOS Paris. Le rapporteur public a demandé « une lecture moins stricte et moins restrictive de l'article UG.11.1.3 du règlement du PLU parisien (qui stipule que les constructions nouvelles doivent s'adapter au tissu existant) que celle effectuée par le tribunal administratif ». Tandis que ce dernier avait évoqué une rue de Rivoli marquée par « l'homogénéité » où la nouvelle Samaritaine viendrait dissoner, le rapporteur public a décrit un quartier où se rencontrent des immeubles d'habitation du XIXe siècle et des bâtiments commerciaux du XXe siècle « caractérisé par une hétérogénéité de style ».

Un discours auquel s'est opposé l'avocat des associations, s'appuyant sur un rapport de la Commission du Vieux Paris de 2011 qui observait plutôt que l'espace entre le Louvre et l'hôtel de Ville faisait figure de « prototype architectural » de la rue de Rivoli.

Le jugement de la formation plénière sera rendu le 5 janvier 2015.

Légende photo

Le chantier de la Samaritaine, côté rue de l'Arbre Sec - 5 décembre 2014 - Photo Margot Boutges pour le LeJournaldesArts.fr

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque