Dimanche 20 septembre 2020

Musée

Lille : ouverture d'une "Micro-Folie" et de son musée numérique

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 9 juin 2017 - 241 mots

LILLE

LILLE (HAUTS-DE-FRANCE) [08.06.17] - La deuxième "Micro-Folie" de France, un lieu culturel composé notamment d'une galerie d'art virtuelle et gratuite réunissant environ 250 chefs-d'oeuvre de huit institutions nationales, a été inaugurée jeudi à Lille.

Composée de plusieurs salles au sein la "Maison Folie" de Moulins, quartier populaire du sud de Lille, ce site réunit, outre le musée numérique (transformable en espace scénique), un café et un atelier ("Fab Lab") composé d'une imprimante 3D, de machines à coudre numériques ou encore d'ordinateurs. Il s'agit de la deuxième "Micro-Folie" en France, après celle inaugurée en janvier à Sevran (Seine-Saint-Denis).

La galerie d'art virtuelle est composée d'un écran géant sur lequel sont diffusées en haute définition les oeuvres de huit institutions et musées nationaux dont le Château de Versailles, le Centre Pompidou, le Louvre, le Musée national Picasso, le Musée du quai Branly ou encore la Philharmonie de Paris. "Cette collection est amenée à s'enrichir" avec le temps, a précisé la maire de Lille Martine Aubry lors de l'inauguration. Parmi les oeuvres du musée numérique figurent notamment "La Joconde" de Léonard de Vinci, "Le Radeau de La Méduse" de Théodore Géricault, "Fontaine" de Marcel Duchamp ou encore "Monochrome bleu" de Yves Klein.

"Au centre des ambitions du projet, il y a cette volonté de démocratisation culturelle, de rapprocher des chefs-d'oeuvre et de l'art en général ceux qui en sont le plus éloignés", a déclaré Laurent Bayle, le directeur général de La Philharmonie de Paris.

Légende photo

Impression écran du site lille.micro-folies.com

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque