Musée - Unesco

Les musées sont restés fermés en moyenne cinq mois dans le monde en 2020

Par Charles Roumégou · lejournaldesarts.fr

Le 14 avril 2021 - 348 mots

MONDE

L’Unesco publie un rapport sur la situation des musées dans 87 pays et fait trois recommandations.

Le musée du Louvre fermé, en mars 2021. © Sandrine Marty / Hans Lucas via AFP
Le musée du Louvre fermé, en mars 2021.
© Sandrine Marty / Hans Lucas via AFP

Sur la base de données fournies par 87 des 193 États membres de l’Unesco, l’agence des Nations Unies spécialisée dans la culture dresse, un an après le début de la pandémie de Covid-19, un premier bilan provisoire de la situation des musées à travers le monde, lesquels sont estimés au nombre de 104 000.

Sans surprise, le constat est préoccupant : les musées sont ainsi restés fermés 155 jours en moyenne sur l’année 2020 (soit un peu plus de cinq mois), et près de 43 % des établissements ont encore connu une période de fermeture au premier trimestre 2021. La fréquentation des musées a diminué de manière drastique pour tous les États membres car même pour les établissements demeurés ouverts, les mesures sanitaires associées à la chute du tourisme mondial (moins 74 % en 2020), ont causé une diminution de l’ordre de 70 %. Conséquence logique, les recettes des établissement ont diminué elles aussi entre 40 et 60 % par rapport à 2019. Parallèlement, le soutien public est encore trop inconsistant selon les pays pour 50 % des établissements nationaux ayant répondu à cette question.

A partir de ce bilan, l’Unesco formule trois recommandations à destination de ses États membres en vue de soutenir davantage le secteur muséal, frappé de plein fouet par la crise sanitaire : 

1. L’Unesco encourage les États membres et les institutions muséales à poursuivre leur réflexion sur les enjeux et le futur des musées à l’aune de la crise de Covid-19, en fournissant un cadre de références commun et en favorisant la coopération internationale.

2. L’organisation internationale appelle les pouvoirs publics à un financement accru des musées dans le cadre de politiques culturelles ambitieuses, au nom de la protection du patrimoine et de la diversité des expressions culturelles.

3. L’Unesco entend, conjointement avec les États membres, accompagner l’essor du réseau muséal, notamment dans les régions du monde où celui-ci est encore fragile comme pour les musées en Afrique ou dans les petits États insulaires en développement, notamment par le biais du numérique.
 

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque