Lundi 10 décembre 2018

Restitutions

Le Louvre repousse une demande turque

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 18 juillet 2007 - 635 mots

Les spécialistes s’étonnent de cette procédure concernant des faïences ottomanes dont la provenance est connue depuis longtemps.

Paris - Le Musée du Louvre, à Paris, a repoussé une demande de restitution du ministère turc de la Culture concernant un panneau de soixante carreaux de faïence d’Iznik du XVIe siècle, selon le quotidien turc Milliyet. Ces carreaux sont issus du tombeau du sultan ottoman Soliman II érigé dans l’enceinte de la basilique Sainte-Sophie à Istanbul (Turquie), et cette provenance est connue depuis plusieurs décennies. Jale Dedeoglu, la directrice du Musée Sainte-Sophie, a confié à Milliyet que cette demande avait pour origine la découverte de photographies de diverses faïences d’Iznik conservées par des musées français, des clichés transmis par un professeur turc travaillant en France.
« Il s’est avéré que le Louvre, le Musée des arts décoratifs et le Musée de la céramique de Sèvres conservent des carreaux de faïences prélevés sur les sépultures des sultans Soliman II et Mourad III ainsi qu’à la bibliothèque du sultan Mahomet Ier, a-t-elle déclaré. Nous avons donc préparé un dossier pour le ministère turc de la culture. » Selon ce document, les services du gouverneur d’Istanbul ont rendu public en 2003 un rapport indiquant que des carreaux de la tombe de Soliman II, édifiée en 1577, avaient été remplacés à la fin du XIXe siècle – les originaux une fois partis en France pour y être restaurés – par des copies, et que des carreaux manquaient aussi à la tombe de Mourad III (1597) et à la bibliothèque de Mahomet Ier (1739).
Au début de l’année 2006, Milliyet précisait que les carreaux avaient été emportés à Paris par Albert Sorlin-Dorigny, collectionneur français qui travaillait à la restauration du Musée Sainte-Sophie à la fin des années 1880. La plupart des carreaux furent finalement restitués, mais un certain nombre d’originaux furent remplacés par des copies portant au dos des labels français. En 1895, le Louvre acheta à Sorlin-Dorigny une collection importante de faïences d’Iznik, dont un splendide panneau de soixante carreaux « provenant de la tombe du sultan Soliman II ».

Départ négocié
D’après le directeur adjoint des biens culturels au ministère turc de la Culture, Melik Ayaz, le ministère des Affaires étrangères turc aurait pris contact en mai 2006 avec le Louvre qui avait offert son aide pour rechercher la provenance de ces pièces. Ensuite, des discussions se sont engagées avec le département d’Art islamique du musée. Selon Melik Ayaz, c’est le manque de ressources qui aurait empêché la Turquie de poursuivre ses démarches de restitution.
Walter B. Denny, professeur d’histoire de l’art à l’université du Massachusetts, qui fait autorité dans le domaine de l’art ottoman, nous a fait part de sa surprise, car il connaissait l’existence de ces copies depuis les années 1950. « Les Turcs semblent avoir négocié au niveau diplomatique le plus élevé le départ de ces carreaux pour être restaurés en France, et ils ont reçu en retour [quelques] copies dues à Théodore Deck », a-t-il indiqué, ajoutant : « Je trouve surprenant qu’ils formulent cette revendication maintenant. »
Le Louvre assure qu’« il a un panneau de faïence du mausolée de Soliman II dans ses collections depuis plus d’un siècle. Il a été acheté en 1895 par un familier de la cour ottomane et acquis par le Louvre peu après. Des éléments semblables ont été acquis par d’autres musées. Ce panneau est exposé au Louvre depuis 1905. Il a même figuré dans la grande exposition “Soliman le Magnifique” organisée avec la Turquie au Grand Palais en 1989. Tous ces faits ont été présentés aux autorités turques à l’occasion d’une visite officielle de leurs délégués au Louvre au cours du printemps 2006. » Une demande de restitution a également été adressée au Musée de la céramique de Sèvres, qui affirme n’avoir pas encore eu le temps de l’examiner.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°253 du 16 février 2007, avec le titre suivant : Le Louvre repousse une demande turque

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque