Mercredi 14 novembre 2018

La villa Getty va renaître

Le Journal des Arts

Le 7 mars 2003 - 384 mots

Contestés en justice, les travaux de rénovation de la villa Getty, à Los Angeles – le siège historique de la collection –, vont pouvoir se poursuivre. Ce projet, qui inclut un théâtre en plein air, avait déclenché l’hostilité des riverains, inquiétés par une augmentation significative de la circulation dans le quartier. Le recours qu’ils avaient déposé à l’encontre du musée a été écarté.

LOS ANGELES - Une cour d’appel de l’État de Californie a donné l’autorisation au J. Paul Getty Trust de rénover et d’agrandir son bâtiment originel, un projet contesté par les voisins de la propriété. À l’origine, les collections du Getty occupaient une villa d’inspiration romaine à Pacific Palisades, aux portes de Los Angeles, ouverte au public en 1974. En 1997, le Getty Center a déménagé vers le site splendide de Brentwood et la villa a temporairement fermé ses portes, ne conservant que sa collection d’antiquités. Les projets contestés des architectes Machado & Silvetti Associates Inc., d’un montant s’élevant à 275 millions de dollars (256 millions d’euros), avaient été suspendus, jusqu’à l’arrêt rendu en appel en octobre 2002. Cette décision vient infirmer un jugement en première instance qui   invoquait le fait que le projet de construction entraînerait un abus du droit de passage. Celui-ci, selon un accord datant de 1974, permet aux visiteurs quittant la villa de traverser une bande de 2,7 mètres sur 4,9 de terrain avoisinant ; ce passage n’était cependant pas prévu pour évacuer le public du théâtre en plein air prévu dans le projet de développement. Mais la cour d’appel a estimé que l’accord de 1974 ne posait aucune restriction quant à la nature des activités proposées par le Getty. Selon la cour d’appel, un théâtre – comme un restaurant ou une librairie – est “habituellement accessoire à un musée”. La décision d’octobre fut émise faute de preuves que le théâtre aurait un impact direct sur la circulation. Toujours selon la cour, la villa, qui sera désormais dédiée à l’art antique, à la conservation et à l’étude, sera moins fréquentée que lorsqu’elle abritait des peintures anciennes et autres objets d’art. “L’art ancien et antique n’attire pas autant de monde qu’une exposition d’art impressionniste avec des tableaux de Claude Monet et de Vincent van Gogh”, peut-on lire dans les considérants du jugement. La villa Getty devrait rouvrir en 2005.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°166 du 7 mars 2003, avec le titre suivant : La villa Getty va renaître

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque