Ventes publiques

La vente des vestiges du Titanic ne trouve pas d’acquéreur « acceptable »

Par Thomas Bizien · lejournaldesarts.fr

Le 16 avril 2012 - 278 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [16.04.12] – 5 500 pièces, collectées lors de sept expéditions menées de 1987 à 2004, ont été mises en vente à l'occasion du centenaire du naufrage du Titanic. Le juge fédéral de l’Etat de Virginie, qui veille à la protection du lot, a refusé de désigner un acquéreur. PAR THOMAS BIZIEN

C’était supposé être la plus importante vente aux enchères d'objets récupérés à bord du Titanic. A l’occasion du centenaire de son naufrage, 5 500 objets, remontés de l’épave du paquebot, étaient mis en vente en un seul lot par la maison de vente Guernsey's. Selon l’AFP, aucun acquéreur n’a finalement été retenu. Le juge fédéral de l’Etat de Virginie devait en dernier recours approuver la vente afin de préserver au mieux la collection du Titanic. Il n’aurait trouvé aucun des potentiels acquéreurs « acceptable ». La vente a été reportée sine die.

Estimée à 189 millions de dollars en 2007, la collection des 5 500 pièces est si précieuse que l’acquéreur doit s’engager à montrer cette collection régulièrement au public et à l'entretenir. « Nous espérons trouver un acheteur qui pourra faire vivre la collection et le site du naufrage », a indiqué le président de RMS Titanic, Christopher Davino. RMS Titanic, seul société autorisée jusqu’à récemment à récupérer les objets piégés dans l’épave est une filiale de la société organisatrice d'expositions Premier Exhibitions, qui avait confié à Guernsey le soin d’organiser la vente.

Désormais protégés par la convention du patrimoine subaquatique de l’Unesco, les vestiges du Titanic devraient cesser d’être collectés. La vente des 5 500 lots reste ainsi l’une des dernières occasions d’acquérir des reliques du paquebot le plus célèbre du monde.

Légende photo

Version colorisée de l'original en noir et blanc photo du gymnase du Titanic de première classe - © Photo : Robert John Welch (1859-1936), photographe officiel de Harland & Wolff - Mars 1912 - Source Wikimedia

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque