Dimanche 24 janvier 2021

Musée

La citadelle de Vauban à Blaye pourrait accueillir un musée de la mer et de la marine

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 31 décembre 2015 - 550 mots

BLAYE (AQUITAINE) [31.12.15] – Menacée par l’érosion et souffrant d’un manque d’entretien, la citadelle de Blaye devrait bientôt être investie par plusieurs occupants, dont les conventions ont été approuvées par la mairie. Parmi elles, une antenne du futur Musée de la mer et de la marine, qui devrait ouvrir à Bordeaux d’ici 2018.

La citadelle de Blaye, classée au patrimoine de l’Unesco depuis 2008, est menacée depuis plusieurs années par l’érosion de la falaise et risque de perdre une partie de ses remparts.

La municipalité de Blaye, propriétaire de la citadelle depuis 1954, ne dispose pas de fonds suffisants pour financer les travaux recommandés en première urgence et évalués à deux millions d’euros, qui permettraient de consolider la falaise, en particulier sur la façade de l’estuaire. Denis Baldès, le maire de Blaye, explique que ce problème de financement est lié aux baisses de dotations de l’Etat, « un manque à gagner de 500 000 euros, correspondant à notre capacité d’autofinancement » selon lui.

Place forte de l’estuaire de la Gironde, la citadelle de Blaye a été conçue par l’ingénieur militaire de Louis XIV, Sébastien Le Prestre de Vauban (1633-1707), au XVIIe siècle. D’après La Croix, la facture totale de la rénovation de l’ensemble de la citadelle est estimée à 30 millions d’euros.

Pour faire face à l’ampleur des travaux, la Ville a demandé aux artisans de la citadelle de participer à la restauration de leur casernement pour un montant de 16 000 euros, dont 40 % pris en charge par la Direction régionale des affaires culturelles et 25 % par la Ville, ou de quitter les lieux en janvier 2016. En échange, le maire leur a proposé un loyer plus faible et une convention d’une durée de trente ans, au lieu d’un an, renouvelable. Cependant beaucoup d’artisans se sont sentis piégés et un seul a accepté de rester à ces conditions.

La mairie refusant de mettre en place une entrée payante pour récolter des fonds, et les artisans ayant refusé de participer, Denis Baldès a lancé un appel à projets, afin de faire vivre la citadelle et de l’entretenir. Une douzaine de candidatures ont été soumises à la Ville, et selon les propos du maire, « parmi elles, il y a un important projet ».

Il pourrait s’agir de la proposition du promoteur immobilier Norbert Fradin, également mécène et propriétaire de plusieurs monuments historiques, qui a déclaré dans une interview au journal Sud-Ouest vouloir créer une antenne de son Musée de la mer et de la marine dans la citadelle de Vauban. Ce futur Musée de la mer doit ouvrir à Bordeaux d’ici 2018, et Norbert Fradin souhaiterait investir le Pavillon de la place, la porte Royale et la porte de Liverneuf de la citadelle de Blaye rapidement pour pouvoir ouvrir en même temps que Bordeaux. L’idée serait d’avoir une complémentarité entre les deux établissements, consacrés à l’histoire de l’estuaire.

Le 15 décembre avait lieu le conseil municipal, où ont été examinées la douzaine de projets retenus pour la citadelle. L’opposition socialiste a voté contre à l’unanimité, et l’élu Thierry Bodin a dénoncé un « manque de lisibilité du projet global de la ville pour la citadelle », mais aussi « la faiblesse de l’analyse économique des projets proposés ». Cinq conventions ont pourtant été approuvées et d’autres conventions en cours de rédaction seront approuvées en début d’année.

Légende photo

Citadelle de Blaye (Gironde) - © Photo Pinpin - 2006 - Licence CC BY-SA 3.0

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque