Mercredi 28 octobre 2020

Bibliothèque

La bibliothèque présidentielle Obama s’installera à Chicago

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 7 mai 2015 - 511 mots

CHICAGO / ETATS-UNIS

CHICAGO (ILLINOIS, ETATS-UNIS) [07.05.15] – Plusieurs sources proches de la famille Obama au courant de la décision du président Barack Obama ont affirmé que l’Université de Chicago avait été choisie pour accueillir la future bibliothèque présidentielle. L’annonce officielle du maire de Chicago, Rahm Emanuel, est attendue dans les deux prochaines semaines.

Le président Barack Obama va choisir l'Université de Chicago comme site pour sa future bibliothèque présidentielle, selon plusieurs sources proches de la famille Obama. Cette information a été dévoilée par Forbes et le New York Times. Contactés jeudi dernier par le magasine Forbes, les dirigeants de l’Université de Chicago n’ont pas souhaité faire de commentaires. L’annonce officielle du maire de Chicago, Rahm Emanuel, qui s’est largement investi dans la campagne visant à faire venir le musée à Chicago, est attendue dans les deux prochaines semaines.

Chaque président américain, depuis Herbert Hoover (1929-1933), se voit consacrer une bibliothèque présidentielle, dans laquelle seront conservés tous les éléments relatifs à l’action de l’ancien chef d’Etat. Quatre universités concourraient pour accueillir la bibliothèque et le musée Barack Obama : l’Université de Columbia à New York, l’Université d’Hawaii, l’Université de l’Illinois à Chicago, et l’Université de Chicago. Chicago était pressentie pour remporter la victoire, les Obama ayant des liens personnels forts avec la ville : Michelle Obama est née et a grandi dans le South Side, Barack Obama y a débuté sa carrière politique, et le couple possède toujours une maison au sud de l’Université de Chicago.

Cependant, la candidature semblait il y a peu de temps compromise. L'Université de Chicago avait proposé deux sites près de son campus dans le South Side, Washington Park, une étendue de 380 hectares conçu par Frederick Law Olmsted et Calvert Vaux, et Jackson Park, est au bord du lac South Side. Or, le projet d’implantation sur le site de Washington Park est vu d’un très mauvais œil par les associations de défense du patrimoine. Le parc historique a été dessiné en 1870 par les fondateurs de Central Park et Prospect Park à New York, et les associations craignent que la bibliothèque dénature le site. Un problème similaire se pose concernant l’implantation du Lucas Museum Of Narrative Arts à Chicago. En novembre 2014, l’association des amis des parcs de la ville a engagé des poursuites contre l’administration propriétaire du terrain sur lequel le musée devrait être construit.

En février, le conseil des parcs du district de Chicago avait voté le transfert de propriété des terres du Washington Park à l’Université si elle venait à être choisie. Par ailleurs, d’après le New York Times, les législateurs de l'État de l'Illinois auraient adopté il y a deux semaines une nouvelle législation, afin de s’assurer que la bibliothèque puisse légalement être construite sur le site.

Pour le moment, le site définitif n’a pas encore été dévoilé. La prochaine étape pour la bibliothèque sera de sélectionner un architecte. La Fondation Barack Obama s’occupera de la sélection et soumettra une liste de finalistes au président. La construction de la bibliothèque ne commencera qu’après la fin du dernier mandat de Barack Obama en janvier 2017.

Légende photo

Vue du campus de l'université de Chicago où doit être construite la Barack Obama Presidential Library © Photo Supposedjunkie - 2006 - Sous Licence Domaine public via Wikimedia Commons

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque