Mercredi 21 novembre 2018

La Banque de France rouvre sa galerie dorée

PARIS - C’est la pièce maîtresse de l’Hôtel de Toulouse, construit par Mansart en 1640 et siège de la Banque de France depuis 1811.

Faisant face à l’actuel bureau du gouverneur, la galerie dorée est une salle de conseil de 40 m de long, inscrite au titre des monuments historiques en 1926 pour les boiseries et lambris de François Antoine Vassé (XVIIIe siècle). Depuis la restauration achevée par Charles Questel en 1876, la galerie avait vu son état se dégrader. L’agence Perrot & Richard en a assuré la rénovation : peinture, feuille d’or sur les boiseries, rénovation des menuiseries. Le public y aura accès à l’occasion des Journées du patrimoine et lors des visites guidées du Centre des monuments nationaux.
Cette restauration est indépendante de la future « Cité de l’économie et de la monnaie » que la Banque de France devrait installer dans l’hôtel Gaillard (17e arr.), malgré l’annonce du Premier ministre, Manuel Valls, le 10 mai dernier, qui avait laissé planer la possibilité d’une autre affectation pour le lieu, autour de l’idée d’un « musée de l’esclavage ».

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°439 du 3 juillet 2015, avec le titre suivant : La Banque de France rouvre sa galerie dorée

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque