Départ

Eike Schmidt laisse les Offices à Florence pour Vienne

Par Jean-Christophe Castelain · Le Journal des Arts

Le 6 septembre 2017 - 115 mots

Autriche. L’historien de l’art allemand de 49 ans était entré dans l’actualité en 2015 quand il avait pris la direction de la Galerie des Offices à Florence, dans le cadre de l’ouverture des musées nationaux italiens à des conservateurs étrangers.

Sa nomination s’expliquait en partie par sa bonne connaissance de la Renaissance italienne et de l’Italie elle-même. Auparavant, il avait longuement séjourné aux États-Unis, à la National Gallery de Washington, au Getty Museum, et au Minneapolis Institute of arts. Hérésie pour un conservateur français, il a aussi travaillé de 2008 à 2009 pour une maison de ventes, en l’occurrence Sotheby’s Londres. Il prendra la direction générale du Kunsthistorisches Museum de Vienne en Autriche en 2019.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°484 du 8 septembre 2017, avec le titre suivant : Eike Schmidt laisse les Offices à Florence pour Vienne

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque