Eglise

Des cathédrales payantes ?

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 20 octobre 2014 - 344 mots

PARIS [20.10.14] – Un accès payant aux cathédrales de France a été évoqué comme solution au manque de moyens financiers des institutions religieuses lors d’une rencontre entre le ministère de la Culture et le Centre des monuments nationaux. L’Eglise s’y oppose avec véhémence.

Notre-Dame de Paris, les cathédrales de Reims, de Chartres ou de Strasbourg bientôt payantes ? Lors d’une rencontre entre le ministère de la Culture, le Centre des monuments nationaux et les hauts fonctionnaires en charge du patrimoine, la possibilité aurait, selon le Figaro, été évoquée. Alors que l’entretien des 77 cathédrales françaises et les salaires des prêtres trouvent difficilement leur financement, les millions de touristes annuels qui viennent admirer l’intérieur de la célèbre cathédrale Notre-Dame de Paris ou celles de province pourraient procurer de nouvelles ressources si l’entrée gratuite se transformait en billet payant. Un participant de la rencontre aurait en effet suggéré cette idée tout en assurant la gratuité du culte. Le gouvernement n’a toutefois encore rien décidé sur cette question délicate.

Jusqu’à présent, à Notre-Dame de Paris comme dans de nombreuses églises et cathédrales, seuls le trésor, les tours et la crypte archéologique sont payants. Plusieurs figures ecclésiastiques ont exprimé leur opposition à la solution évoquée lors de la rencontre : Monseigneur Jacquin, recteur de Notre-Dame de Paris, affirme par exemple que « cela ne se fera jamais, car c’est contraire à la loi de séparation de l’Église et de l’État » (qui stipule que l’accès au culte doit être gratuit et ouvert à tous). Maud de Beauchesne-Cassanet de la Conférence des évêques de France a également souligné qu’« une église, c’est un lieu de prière, même pour certains touristes, de possible conversion ou même de refuge, elle a vocation à être universelle ».

Pour ces institutions à cheval entre lieu de culte et patrimoine culturel, la question du financement est délicate, surtout en France où elles ne sont jusqu’à présent ni financées par des taxes publiques comme en Allemagne ou en Autriche (le Kirchensteuer), ni par un billet d’entrée comme parfois en Italie, en Espagne ou au Portugal.

La cathédrale Notre-Dame de Paris - © Photo P e z i - 2013 - Licence CC BY-SA 3.0

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque