De nouveaux locaux pour l'archéologie sous-marine

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 2 mai 2003 - 127 mots

Service à compétence nationale du ministère de la Culture, le département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (DRASSM), qui occupe depuis 1966 le fort Saint-Jean à Marseille, devrait d'ici 2005 être installé dans de nouveaux locaux. D'une superficie totale de 2 500 m2, les bâtiments seront construits sur le site de l'ancien stade de l'Estaque. Quatre équipes d'architectes sont actuellement en lice pour cette opération, dont le coût est estimé à 3,6 millions d'euros et la livraison prévue pour 2005. Le lauréat sera désigné le 10 juillet 2003. Les espaces ainsi libérés par le DRASSM au fort Saint-Jean devraient quant à eux accueillir une partie du futur Musée des civilisations d'Europe et de Méditerranée (Mucem), appelé à succéder au Musée des arts et traditions populaires de Paris.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°170 du 2 mai 2003, avec le titre suivant : De nouveaux locaux pour l'archéologie sous-marine

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque