Mercredi 17 octobre 2018

Nomination

Chassé croisé en Espagne

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 1 novembre 1994 - 159 mots

Carmen Alborch, ministre espagnol de la Culture depuis quinze mois, a nommé José Guirao, directeur général des Beaux-Arts, à la tête du Centre Reina Sofia de Madrid après avoir limogé Maria Corral qui le dirigeait depuis trois ans.

José Guirao avait succédé à la direction générale des Beaux-Arts à José Maria Luzon, qui lui même s’est substitué à Francisco Calvo Serraller à la direction du Prado, lui aussi démissionnaire à la demande du ministre.

José Guirao est remplacé par Jesus Vinuales Gonzales à la Direction générale des Beaux-Arts. Diplômé en Lettres et Philosophie, il est issu de l’Administration plutôt que des milieux de l’art. Sa nomination a provoqué la stupéfaction générale. Felipe Garin, ancien directeur du Prado, et Paz Cabello, directrice du Museo de America, étaient considérés comme plus qualifiés pour ce poste.

Carmen Alborch a aussi provoqué les départs de Federico Ibanez au Livre, de Juan Miguel Lamet au Cinéma et de Carmen Lacambra à la Bibliothèque nationale.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°8 du 1 novembre 1994, avec le titre suivant : Chassé croisé en Espagne

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque