Chambéry rafraîchi

Première étape au Musée des beaux-arts

Le Journal des Arts

Le 7 décembre 2001

La première étape du grand projet de rénovation dont font l’objet les musées de Chambéry vient de s’achever. Deux nouveaux espaces d’exposition ont été aménagés au Musée des beaux-arts, une galerie italienne au premier étage et trois ensembles de salles d’expositions temporaires au deuxième étage.

CHAMBERY - Constituée à partir de l’important legs du baron Garriod en 1883, la collection chambérienne de peinture italienne compte plus de 300 toiles et présente les principales étapes de l’histoire de l’art italien. Elle comprend notamment un retable de Bartolo di Fredi, un Portrait de jeune homme attribué à Paolo Uccello, des toiles prestigieuses de Giordano, Preti, Solimena, etc., et un ensemble important d’œuvres, du Maniérisme jusqu’à la fin du XVIIIe siècle. La nouvelle présentation propose sur plus de 400 m2 un parcours chronologique dans lequel est inclus un classement par école. Au centre de la salle est présenté le joyau des collections du musée, le polyptyque de Bartolo di Fredi, Le Retable de la Trinité, dont les quatre éléments ont été récemment rassemblés.

Le deuxième étage du musée est dédié à un nouvel espace d’expositions temporaires décomposé en trois grandes parties. La première, dont la vocation définitive est liée à l’art moderne, accueille actuellement “Les dernières années de Joan Miró”, une présentation de l’œuvre ultime du peintre à travers une sélection de pièces de la Fondation Maeght. D’autres salles sont consacrées à l’art contemporain, inaugurées par la présentation d’une cinquantaine de toiles du peintre californien Steve Dawson. Enfin, une salle réservée à des artistes de la région propose un hommage à Henri Jaboulay, peintre lyonnais récemment disparu.

Cette première réhabilitation du Musée des beaux-arts de Chambéry s’inclut dans un programme plus large qui touche l’ensemble des musées de la ville. Les salles historiques du Musée Savoisien viennent d’être rénovées, accompagnée d’une refonte complète de la présentation des collections gallo-romaines. Les “Charmettes”, maison-musée qui évoque la jeunesse de Jean-Jacques Rousseau, font l’objet de nouveaux aménagements. Ce mouvement sera suivi, dans quelques années, de restructurations plus profondes, qui toucheront particulièrement le Musée des beaux-arts.

- Musée des beaux-arts, place du Palais de Justice, 73000 Chambéry, tél. 04 79 33 75 03, ouvert tlj sauf mardi, 10h-12h 14h-18h.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°138 du 7 décembre 2001, avec le titre suivant : Chambéry rafraîchi

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque