Vendredi 28 février 2020

Musée

Bientôt un nouveau musée en Chine signé Tadao Ando

Par Jinane Dolbec · lejournaldesarts.fr

Le 22 janvier 2020 - 324 mots

SHUNDE / CHINE

Consacré à l’art de la région du Lingnan dans le sud de la Chine, le He Art Museum ouvrira ses portes en mars prochain. 

Vue d'architecte du futur musée HEM conçu par Tadao Ando © HE Art Museum
Vue d'architecte du futur musée HEM conçu par Tadao Ando
© HE Art Museum

L’architecte chargé du projet, Tadao Ando, a dévoilé le design du He Art Museum (HEM), le premier musée consacré à l’art et à la culture de la région du Lingnan, dans le sud de la Chine. L’exposition inaugurale, « From de Mundane World », prévue pour mars 2020, est organisée par le commissaire d’exposition Feng Boyi, et mettra l’accent sur la modernisation rapide du sud de la Chine.

Situé à Shunde dans la province du Guangdong, le musée accueille la collection privée de la famille He, - propriétaire de la société d’électroniques Midea - qui comprend plus de 400 œuvres d’artistes chinois, notamment des peintures à l’encre de l’école lingnan, mais aussi des artistes internationaux, tels que Picasso, Calder et Warhol. 

Tadao Ando, lauréat du prix Pritzker, s’est inspiré des traditions architecturales locales pour imaginer un lieu d’harmonie, fondant son approche conceptuelle sur « la cosmologie chinoise ancienne, la philosophie, l’utilisation de la lumière à l’occidentale et les paysages du Lingnan ».

La lumière naturelle est très présente. L’édifice rappelle les pavillons au bord de l’eau typiques de l’architecture lingnan, avec un bassin qui entoure le bâtiment et détermine le chemin d’entrée. Tous les espaces d’exposition sont circulaires, à l’exception de la galerie carrée au rez-de-chaussée qui comprend une librairie et un café.

« Je veux créer un musée qui synthétise les diverses cultures du sud de la Chine », a expliqué l’architecte. « J’espère que le HEM pourra devenir le cœur de la culture lingnan, non seulement à Shunde, mais aussi dans le reste de la Chine. Je me réjouis à l’idée de voir les œuvres d’art donner vie au bâtiment et stimuler des pensées provocatrices. » 

Le HEM vient s’ajouter à une vague de musées privés qui ont vu le jour en Chine au cours de la dernière décennie, particulièrement à Beijing et à Shanghai. 

musée HEM Tadao Ando HE Art Museum
Projet du futur musée HEM conçu par Tadao Ando
© HE Art Museum

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque