Samedi 15 décembre 2018

Au secours de Pétra

Le Journal des Arts

Le 1 octobre 1994 - 252 mots

AMMAN - Une table ronde internationale consacrée à la conservation de Petra, dans le sud de la Jordanie, se tiendra à Amman à partir du 15 octobre.

Organisée sous l’égide du Petra National Trust, présidé par la reine Nour, la rencontre sera précédée par une visite approfondie du site nabatéen, et durera trois jours.

Elle réunira des membres du gouvernement jordanien, notamment le ministre du Tourisme, dont dépend le site, des spécialistes de l’UNESCO et d’éventuels sponsors de projets de restauration. La rencontre fait suite à la publication, par l’UNESCO et par le gouvernement jordanien, de deux rapports sur la dégradation du site en raison du tourisme et des phénomènes naturels, tels que l’érosion (voir JdA n° 6).

L’UNESCO, en effet, s’alarme depuis plusieurs années des mauvais effets, sur un site antique fragile, d’un tourisme de masse incontrôlé et grandissant, ainsi que des méfaits de l’érosion due aux intempéries et à l’abandon de l’agriculture. Les participants à la table ronde d’Amman prendront part à trois ateliers consacrés à la conservation, au tourisme, à l’infrastructure rurale et au contrôle de l’érosion.

L’UNESCO sera représentée par Saïd Zulficar, de la division du patrimoine, le consultant Barry Lane, l’écologiste Bernard Bousquet et l’architecte Anna Paolini. Seront également présents les attachés culturels de plusieurs ambassades occidentales, des représentants de la Banque européenne pour le développement et de la Banque mondiale, et du plus important des futurs donateurs, l’US Aid, qui serait prêt à consacrer jusqu’à trois millions de dollars à un programme de préservation de Pétra.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°7 du 1 octobre 1994, avec le titre suivant : Au secours de Pétra

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque