Mardi 10 décembre 2019

Unesco

Après le naufrage du Concordia, l’Unesco veut protéger Venise des paquebots

Par Léa Lootgieter · lejournaldesarts.fr

Le 24 janvier 2012 - 278 mots

PARIS [24.01.12] - L’Unesco a demandé au gouvernement italien de prendre des mesures rapides pour protéger du trafic maritime les sites littoraux inscrits au patrimoine mondial. La lagune de Venise, menacée par les 300 bateaux de croisière qui défilent chaque année, est la plus exposée.

Après l’accident du navire de croisière Costa Concordia le 13 janvier 2012, l’Unesco tire la sonnette d’alarme au sujet de l’impact du trafic maritime sur le patrimoine culturel. Le 24 janvier 2012, Francesco Bandarin, sous-directeur général pour la Culture de l’organisation, a envoyé une lettre à Corrado Clini, le ministre italien de l’Environnement. Il lui demande de prendre rapidement des mesures pour empêcher les paquebots de s’approcher trop près des sites littoraux inscrits sur la Liste du patrimoine mondial et notamment de la lagune de Venise.

Près de 300 bateaux de croisière transitent par la Cité des Doges chaque année. Selon l’Unesco, ce trafic « est particulièrement dommageable compte-tenu de la fragile structure de la ville ». En plus de défigurer le paysage urbain et de polluer les eaux, les bateaux de plusieurs tonnes provoquent des remous qui fragilisent les fondations de la ville, déjà menacée par la montée du niveau de la mer et l’afflux de touristes.

En Italie, les politiques sont divisés sur l’attitude à adopter. Dans une interview accordée au quotidien La Stampa, le 16 janvier 2012, Corrado Clini s’est prononcé contre « la mise en place de mesures gouvernementales autoritaires », estimant que des règles de protection du littoral existent déjà et qu’il suffit de les faire respecter. À contrario, trois sénateurs du parti démocrate ont déposé une proposition de loi visant à interdire aux paquebots de plus de 30 000 tonnes de naviguer à proximité des côtés protégées ou inscrites.

Légende photo

Paquebots naviguant devant la Basilique San Giorgio Maggiore sur le Canal de la Giudecca et vue de la via Garibaldi sur le bassin San Marco - Venise - 2011 © photo Ludosane

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque