Une année morose pour les musées en 2015

Si 2014 pouvait apparaître comme une année de consolidation pour les musées en France, l’année 2015 est nettement plus morose.

On avait pu en avoir un aperçu avec les chiffres de fréquentation des grands musées parisiens, qui avaient affiché presque tous une baisse. Avec le Palmarès des musées du Journal des Arts, lequel depuis douze ans est le seul observatoire complet du secteur, il n’y a plus de doute, après deux années médiocres, l’activité des musées s’est ralentie l’an dernier. En excluant les grands musées nationaux parisiens, qui pèsent pour près de la moitié de la fréquentation totale en France, on constate une baisse de 9 % pour les entrées et de 13 % pour les entrées payantes, tirant par contrecoup vers le bas (– 8 %) les recettes commerciales. La chute des entrées est plus forte encore dans le Grand Paris (toujours hors grands musées nationaux) où elle atteint 18 %. Les attentats de janvier puis de novembre 2015 ont sans conteste eu un impact sur la fréquentation, comme en témoigne la baisse du nombre de scolaires (– 9 %), qui chaque année venaient de plus en plus nombreux dans les musées. Les restrictions apportées aux déplacements scolaires ont limité les sorties muséales. Mais, comme nous l’expliquions déjà dans ces colonnes, les attentats n’expliquent pas tout. Les contraintes budgétaires se font également ressentir. Les musées classés ont réduit leur programmation, dépensant moins (– 7 %) ou réduisant le nombre d’expositions accompagnées de la publication d’un catalogue (– 6 %). Même les collections publiques se sont enrichies dans une mesure moindre en 2015 (– 9 %), alors qu’une grande partie des acquisitions procède dorénavant de donations. Pourtant, dans cette série d’indicateurs tous négatifs, un chiffre positif émerge et pourrait bien annoncer le retour du beau temps : celui du mécénat, qui a bondi de 28 %, certes sur une base étroite. Cette bonne tenue du mécénat, confirmée par l’enquête biennale de l’Admical, signale une meilleure santé des entreprises, prélude à une reprise générale de la situation économique en France et du niveau des ressources des collectivités territoriales, premiers financeurs des musées en régions.

Légende photo

Musée d'Orsay à Paris © Photo LPLT - 2013 - Licence CC BY-SA 3.0

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°457 du 13 mai 2016, avec le titre suivant : Une année morose pour les musées en 2015

Tous les articles dans Opinion

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque