Narbonne accueillera un grand musée archéologique à l'horizon 2014

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 13 janvier 2010 - 314 mots

NARBONNE [13.01.10] – La région Languedoc-Roussillon lance un projet ambitieux de « musée de la romanité » qui devrait voir le jour en 2014. Lancé à l'occasion de la signature d'un partenariat avec le CNRS pour des fouilles subaquatiques des ports antiques de Narbonne, ce futur musée présentera les vestiges archéologiques de la Narbonnaise.

Le projet de « Musée régional autour du patrimoine archéologique » a été lancé le 8 janvier par Georges Frêche, président de la région Languedoc-Roussillon.
Le lancement du chantier scientifique a été annoncé lors de la signature d'un partenariat entre la région, le CNRS, la DRAC, et le Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (DRASSM) pour renforcer les recherches sur les ports antiques de Narbonne.

Les collections de ce nouveau musée devraient se constituer autour des œuvres conservées dans l'actuel musée archéologique de Narbonne, enrichies par l'inventaire général du musée archéologique Notre-Dame de Lamourguier, du dépôt archéologique Sainte-Rose, de la crypte Saint Paul-Serge, de l'Horreum et d'autres lieux de la région.
Les chercheurs attendent aussi beaucoup des fouilles archéologiques qui seront effectuées entre 2010 et 2013 dans le port de Narbonne.

Un conservateur général a été nommé pour piloter le projet scientifique et culturel de la future institution : Ambroise Lassalle, actuel conservateur du musée de la bande-dessinée à Angoulême, passé auparavant par le musée des Antiquités de Rouen, devra définir les collections et les missions du musée dès mars 2010.

Un « architecte de niveau international » sera choisi en 2012, pour une ouverture prévue à l'horizon 2014.

Mais George Frêche a déjà une petite idée de ce que sera ce futur musée. Dans des propos rapportés par le Midi Libre, il imagine « un mélange ultra scientifique pour les spécialistes comme [lui] et un truc pour les touristes, du style arènes en carton pâte avec des tournois de gladiateurs bidons » . Reste également une inconnue : le nom du musée, qui doit encore être débattu.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque