Mercredi 18 septembre 2019

Pierre Pinon - « Paris détruit »

Inventaire des destructions à Paris

Par Virginie Duchesne · L'ŒIL

Le 13 octobre 2011 - 179 mots

URBANISME. Paris et ses destructions : l’histoire n’est pas nouvelle, mais elle est riche. La capitale ne fut ni entièrement rasée par les guerres, ni totalement ravagée par un incendie. Restent donc des destructions volontaires.

Au fil des siècles, qu’elles fussent politiques, révolutionnaires ou spéculatives, elles ont façonné la ville. Pierre Pinon, architecte et biographe de Paris, en dresse un inventaire. Deux chapitres sont consacrés à la Révolution et à la Commune. Le vandalisme engendré par ces deux événements a particulièrement marqué l’urbanisme et les esprits parisiens.
 
Dans une très belle mise en page noire et argent agrémentée de nombreuses photographies et gravures, l’auteur offre un cadre de réflexion sur le patrimoine : que détruit-on et pourquoi ? Et, finalement, que protège-t-on ? Les affaires récentes comme celle de l’hôtel Lambert sur l’île Saint-Louis ou de l’hôtel de la Marine entrent en résonance avec celles des siècles précédents. Paris détruit est l’histoire d’une capitale qui hésite aujourd’hui encore entre un renouvellement architectural nécessaire et la tentation de la ville-musée.

Pierre Pinon, Paris détruit

Éditions Parigramme, 320 p., 49 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°640 du 1 novembre 2011, avec le titre suivant : Pierre Pinon - « Paris détruit »

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque