Dimanche 21 octobre 2018

« Olga », au Musée Picasso

Par Marie Frumholtz · L'ŒIL

Le 16 mars 2017 - 135 mots

Olga Khokhlova (1891-1955), danseuse des Ballets russes, a été la première épouse de Pablo Picasso qui réalisa plusieurs portraits d’elle et de leur fils Paul. Le Musée national Picasso-Paris propose de mettre en perspective la vie privée du couple et les créations de l’artiste. Peint juste avant leur mariage en 1918, le Portrait d’Olga dans un fauteuil met en avant, à la manière d’Ingres, les traits doux et féminins de sa muse. À partir de 1927, début de la liaison de l’artiste avec Marie-Thérèse Walter, l’image de l’épouse se transforme. Le Grand Nu au fauteuil rouge, réalisé en 1929, représente un corps difforme, un amas de formes molles. À la suite de leur séparation en 1935, Olga enfermera tous ses souvenirs, lettres, photographies et dessins dans une malle dont le contenu sert d’éclairage à l’exposition.

« Olga Picasso »

Du 21 mars au 3 septembre 2017. Musée national Picasso-Paris, 5, rue de Thorigny, Paris-3e. Ouvert de 11 h 30 à 18 h du mardi au vendredi et de 9 h 30 à 18 h le week-end. Fermé le lundi. Tarifs : 12,50 et 9,50 €. Commissariat : Emilia Philippot, Joachim Pissarro, Bernard Ruiz-Picasso. www.museepicassoparis.fr

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°700 du 1 avril 2017, avec le titre suivant : « Olga », au Musée Picasso

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque