Dimanche 18 février 2018

Étude

L’Europe de l’Art nouveau

Par Daphné Bétard · Le Journal des Arts

Le 8 décembre 2009

Les éditions Citadelles & Mazenod poursuivent la collection qui a fait leur réputation, « L’art et les grandes civilisations », avec un nouvel opus sur l’Art nouveau, luxueusement illustré.

L’historien de l’art Jean-Michel Leniaud a élaboré une étude complexe témoignant de la grande diversité de ce qu’il regroupe sous le vocable de « nouvelle esthétique », nommé tour à tour Art nouveau, Nieuwe Kunst, Jugendstil, Sécession, Modernismo, Modern style… L’ouvrage commence son histoire en Grande-Bretagne à la rencontre des précurseurs de l’Art nouveau, poursuit son périple à Bruxelles, berceau de la nouvelle esthétique, puis à Paris, sa capitale, en faisant un crochet par Nancy, avant de repartir pour Vienne et Prague, la Hongrie, la Pologne, la Slovénie, l’Allemagne, la Russie et, enfin, la Catalogne et l’Italie. Autant de voyages, où l’on rencontre Lalique, Gallé, Daum, Tiffany, Horta, Mucha ou Gaudí. Toutes les créations citées relèvent d’une même démarche artistique, « celle de la modernité », « de la jeunesse et de la rupture ». Des mots « à prendre à la lettre », selon Leniaud, qui ont produit « une conception inédite de l’art ».

Jean-Michel Leniaud, L’Art nouveau, éd. Citadelles & Mazenod, 2009, 620 p., 199 euros, ISBN 978-2-8508-8443-6

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°315 du 11 décembre 2009, avec le titre suivant : L’Europe de l’Art nouveau

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque