Samedi 21 septembre 2019

Le grand dess(e)in

Le Dessin français au XVIIe siècle - Louis-Antoine Prat

Par Pierre Morio · L'ŒIL

Le 20 février 2014 - 158 mots

Collections - Publier de façon exhaustive une collection muséale de dessins est ardue.

Alors que dire quand il s’agit de celle du Louvre ! Après la somme sur le dessin français au XIXe, et en attendant celle sur le XVIIIe siècle qui devrait paraître prochainement, Louis-Antoine Prat poursuit son grand dessein avec le dessin français au XVIIe. S’égrennent au fil des pages les grands noms de l’époque – Vouet, La Hyre, Poussin, Le Brun, Le Sueur –, mais aussi ceux dont la postérité fut de moindre importance. Si les premiers ont bénéficié d’études approfondies, la force de cette publication réside dans la place faite aux seconds, notamment par la présentation des écoles régionales et des grands ateliers qui ont vu passer certains talents mésestimés par l’histoire de l’art. À partir de la seule collection du Louvre, héritière des collections royales, c’est un état des lieux complet du dessin à l’époque de Louis XIV qui s’esquisse. Aussi érudit qu’indispensable.

Louis-Antoine Prat

Le Dessin français au XVIIe siècle, Musée du Louvre/Somogy, 680 p., 175 euros jusqu’au 31 mars, puis 225 €

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°666 du 1 mars 2014, avec le titre suivant : Le Dessin français au XVIIe siècle - Louis-Antoine Prat

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque