Dimanche 16 décembre 2018

Art contemporain

Soirée

Joan Jonas, de la performance à la vidéo

Par LeJournaldesArts.fr · Le Journal des Arts

Le 24 juin 2005 - 370 mots

Cinéaste, vidéaste, performeuse, sculptrice et dessinatrice, Joan Jonas est l’une des plus importantes artistes femmes aux États-Unis. À ce titre, ses œuvres sont présentes dans de nombreux musées, comme le MoMA à New York ou encore le Stedelijk Museum d’Amsterdam. Refusant de s’enfermer dans une pratique artistique unique, Joan Jonas mélange les médiums. En 1983, elle déclare à ce sujet : « Je ne vois pas de différence majeure entre un poème, une sculpture, un film ou une danse. » Dans le cadre de « Séquence », rendez-vous réguliers au Plateau-FRAC Île-de-France, et avec le soutien d’Electronic Arts Intermix (EAI), l’exposition « Joan Jonas » (jusqu’au 28 août) se prolonge en soirée vidéo. Ainsi, le jeudi 30 juin à 19h30 seront exceptionnellement projetés Left Side right Side (1972, 8 min 50), Organic Honey’s vertical Roll (1973-1999, 15 min) et Double lunar Dogs (1984, 24 min).
Déjà reconnue pour son travail sculptural, Joan Jonas développe à partir de la fin des années 1960 une réflexion autour de la performance, en collaboration avec les figures marquantes du Judson Dance Theater dont Lucinda Childs et Yvonne Rainer. Réalisées en intérieur et en extérieur, dans des galeries, des théâtres ou des lofts, ses performances utilisent très tôt l’élément cinématographique, puis la vidéo, pour donner l’illusion d’une profondeur spatiale, jouer avec l’idée de direct, de différé et bousculer la perception du public. Pionnière dans ce type de démarche, Joan Jonas mêle son, mouvement et image.
De Wind, sa première vidéo, en passant par Left Side right Side et par Organic Honey, installation complexe, à la fois trace et réinterprétation d’une performance, les thèmes chers à l’artiste traversent son œuvre : la place du corps, le rapport à l’espace urbain ou au paysage, le travestissement, la question de l’identité et l’influence du théâtre japonais et français. L’artiste américaine expose par ailleurs simultanément à Paris, au Jeu de paume, site Sully (jusqu’au 28 août), et au Studio Yvon Lambert (jusqu’au 30 juillet).

Au Plateau-FRAC Île-de-France, jeudi 30 juin, 19h30, projection de trois œuvres vidéo de Joan Jonas, Left Side right Side, Organic Honey’s vertical Roll, Double lunar Dogs, entrée libre sur réservation, angle des rues Carducci et des Alouettes, 75019 Paris, tél. 01 53 19 84 10.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°218 du 24 juin 2005, avec le titre suivant : Joan Jonas, de la performance à la vidéo

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque