Mercredi 21 février 2018

Sir Ernst et son best-seller

Ernst Gombrich : « Histoire de l’art »

Par Alain Cueff · Le Journal des Arts

Le 11 septembre 2009

Sir Ernst est l’un des très rares historiens de l’art qui soit aussi l’auteur d’un best-seller. Seize éditions de son Histoire de l’art ont été publiées à Londres depuis 1950. Les éditions Gallimard publient à leur tour une nouvelle édition revue et augmentée.

Il faut sans aucun doute un certain aplomb pour parcourir en un volume l’histoire de l’art de la Mésopotamie, 3000 ans avant Jésus-Christ, jusqu’à l’Amérique contemporaine. Emigré autrichien à Londres, Gombrich n’en manqua certainement pas quand il publia la première édition de cette Histoire en 1950. Constam­ment rééditée et régulièrement augmentée depuis, elle parcourt les siècles et les continents avec une stupéfiante aisance, en se jouant des contraintes et des pièges de pareille entreprise.

La raison d’un tel succès tient sans doute au langage simple et clair de l’auteur, à une singulière capacité, jamais prise en défaut, de mettre les événements en relation les uns avec les autres mais aussi à hiérarchiser les œuvres. Toutes qualités qui excusent les inévitables raccourcis et qui surtout donnent l’impression d’une véritable continuité, d’une familiarité critique avec les pensées de l’art. L’iconographie, presque exclusivement en couleurs et considérablement enrichie, compte sans aucun doute pour beaucoup dans le secret de fabrication de cet ouvrage sans équivalent.

Ernst Gombrich, Histoire de l’art, éditions Gallimard, 688 p., 295 F jusqu’au 31 déc., 350 F ensuite. ISBN 2-07-011563-1.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°50 du 19 décembre 1997, avec le titre suivant : Ernst Gombrich : « Histoire de l’art »

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque