Mercredi 24 octobre 2018

« 21, rue La Boétie », au Musée Maillol

Par Marie Frumholtz · L'ŒIL

Le 16 mars 2017 - 120 mots

Picasso, Matisse, Braque ou encore Léger sont passés par sa galerie. Une soixantaine d’œuvres modernes retracent le parcours du célèbre marchand d’art Paul Rosenberg (1881-1959), rue de Grenelle à Paris. Certaines ont directement transité par sa boutique, d’autres renvoient au contexte historique et artistique des années 1910 à 1945. Conçue d’après le livre de sa petite-fille, la journaliste Anne Sinclair, cette exposition, précédemment visible à Liège, doit dévoiler l’envers des affaires du grand collectionneur. De Paris à New York, en passant par Londres, il a marqué de son empreinte le monde de l’art malgré des choix très subjectifs, comme son aversion pour les artistes surréalistes. Son combat pour récupérer sa collection spoliée par les nazis assoit encore davantage sa renommée.

« 21, rue La Boétie. Picasso, Matisse, Braque, Léger »

Jusqu’au 23 juillet 2017. Musée Maillol, 59-61, rue de Grenelle, Paris-7e. Ouvert tous les jours de 10 h 30 à 18 h 30, 21 h 30 le vendredi. Tarifs : 13 et 5 €. Commissaires : Élie Barnavi, Benoît Remiche, Isabelle Benoit, Vincent Delvaux et François Henrard. www.museemaillol.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°700 du 1 avril 2017, avec le titre suivant : « 21, rue La Boétie », au Musée Maillol

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque