Jeudi 13 décembre 2018

Marisa Merz et Maria Lassnig, Lions d’or de la Biennale de Venise 2013 pour l’ensemble de leurs oeuvres

Par Sarah Barry · lejournaldesarts.fr

Le 9 mai 2013 - 316 mots

VENISE (ITALIE) [10.05.13] – La 55e Biennale de Venise vient de consacrer la veuve de Mario Merz, Marisa, et l’artiste autrichienne Maria Lassnig : elles recevront un Lion d’or pour l’ensemble de leur œuvre lors de la cérémonie d’ouverture, le 1er juin 2013.

L’Autrichienne Maria Lassnig et l’Italienne Marisa Merz recevront toutes deux un Lion d’or pour l’ensemble de leur œuvre, à la cérémonie d’ouverture de la 55e Biennale de Venise le 1er juin 2013. Comme annoncé sur le site officiel, elles ont été choisies par le jury présidé par Paolo Baratta, sur proposition du directeur artistique de cette 55e édition, Massimiliano Gioni.

Maria Lassnig, 93 ans, a mené au cours de sa vie une recherche sur la représentation du corps, en commençant par le sien. Ses peintures figuratives montrent des emprunts à la manière expressionniste, ainsi qu’un souci réaliste mêlé de sensationnel. Exposée au Centre Pompidou en solo ainsi que dans les plus grands évènements d’art contemporain, de la Biennale de Venise à la Documenta de Cassel, Maria Lassnig « représente un exemple unique d’obstination et d’indépendance qui mérite d’être célébré par le Lion d’or pour l’ensemble de l’œuvre », selon Massimiliano Gioni.

Marisa Merz s’est imposée dans l’art italien d’après-guerre. Épouse de Mario Merz, qu’elle rencontre dans les années 1950 à Milan, elle est la seule femme tolérée au sein du groupe de l’Arte Povera. Son langage artistique, qui mêle peinture et sculpture dans des formes archaïques, a souvent recours au motif féminin. Exposée au Centre Pompidou, à la Tate de Londres ou encore au Musée Guggenheim de New York, Marisa Merz incarne pour Massimiliano Gioni « une voix singulière dans l‘art contemporain ».

Franz West et Elaine Sturtevant avaient reçu cette même distinction qui récompense l’ensemble d’une œuvre lors de la précédente Biennale en 2011. Les Lions d’Or pour la participation nationale et du meilleur artiste de l’exposition internationale seront annoncés plus tard.

Légende photo

Maria Lassnig, Feistritz, 2001 - © Photo Sepp Dreissinger

Marisa Merz avec Living Sculpture, Torino, 1966 © Photo courtesy la Biennale di Venezia

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque