Vendredi 14 décembre 2018

Foire

Skultpur Projekt Münster restera décennal

Par Marine Vazzoler · lejournaldesarts.fr

Le 14 février 2017 - 346 mots

MÜNSTER (ALLEMAGNE) [14.02.17] – Münster reçoit le festival Skulptur Projekt Münster tous les 10 ans et souhaitait en augmenter la fréquence. La proposition a été rejetée par les organisateurs de l’événement lui préférant la mise en place d’un partenariat avec la ville de Marl. La prochaine édition a lieu cette année.

Münster n’est désormais plus seule à accueillir son festival éponyme, le Skulptur Projekt Münster (SPM). La ville de Marl est en effet partenaire de la 5ème édition de l’événement qui a lieu du 10 juin au 1er octobre 2017. Si les projets pour Marl, située à 60 kilomètres de Münster, sont encore imprécis, l’annonce de ce partenariat apparaît un peu comme une compensation du refus des organisateurs de faire du festival décennal un évènement quinquennal.

Cela faisait quelques temps qu’une discussion sur le sujet divisait les organisateurs : cherchant probablement à coïncider avec l’autre grande exposition allemande quinquennale, la Documenta de Cassel, la ville de Münster tenait à ce que le SPM ait lieu tous les 5 ans. Une proposition qui a laissé le co-organisateur de la toute première édition en 1977, Kasper König et la commissaire Britta Peters sceptiques. Cette dernière expliquait ainsi au journal The Art Newspaper que 10 ans était un bon intervalle et qu’il permettait aux artistes « de se renouveler et à de nouvelles idées d’émerger ».

Craignant d’être « anachroniques dans un monde de plus en plus global » s’ils se cantonnaient à exposer toujours dans la même ville, les commissaires ont tenté de « rafraîchir le format » du festival en proposant cette année, en plus d’un parcours dans les rues de Münster dont le thème est « Out of Body, Out of time, Out of Place » (Hors du corps, hors du temps, hors de l’espace), une exposition dans un musée et un programme de résidence d’écrivains à Marl. Certains artistes habitués de ce festival ont même proposé d’investir les rues de la ville de Marl : Thomas Schütte notamment, qui avait installé sa Kirschensäule (colonne-cerise) à Münster en 1987, a pour projet d’y faire un pendant.

Légende photo

Claes Oldenburg, Giant Pool Balls installée à Münster en Allemagne lors de Skulptur Projekte Münster (SPM) en 1977. L'oeuvre a depuis été taguée © Photo Dietmar Rabich - 2016 - Licence CC BY-SA 4.0

Thomas Schütte, Kirschensäule (colonne-cerise), hauteur 6 m, installée à Münster (Allemagne) en 1987 © Photo Eigenes Werk - 2005 - Licence CC BY-SA 3.0

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque