Ventes publiques

Secours populaire : 225.000 euros récoltés aux enchères pour l'accès à la culture

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 30 novembre 2015 - 261 mots

PARIS [28.11.15] - Une vente aux enchères « à l'aveugle » de 224 oeuvres d'artistes connus ou émergents a permis au Secours populaire français de réunir 225.530 euros pour « l'accès à la culture des plus démunis », indique l'association samedi sur son site.

Cette vente aux enchères d'oeuvres contemporaines s'est déroulée vendredi à la fondation Louis-Vuitton. Elle devait se tenir à l'origine le 15 novembre mais avait été reportée après les attentats de Paris.

Toutes les oeuvres étaient mises en vente au prix de départ de 150 euros, mais les noms des auteurs n'ont été dévoilés qu'à la dernière enchère.

Le peintre Pierre Soulages, le précurseur du minimalisme François Morellet, l'artiste-plasticien Ernest Pignon Ernest, comme des artistes tout juste sortis d'école et de diverses nationalités (Français, Britanniques, Suisses, Allemands, Italiens, Américains...), s'étaient pliés aux règles du jeu: réaliser une oeuvre de format A4 et la signer seulement au dos. Ensuite, place au style. Photographie, sérigraphie, encre sur papier de riz, gravure... ou point de croix.

"Peinture" de Pierre Soulages a été adjugée à 26.000 euros, "Untitled" de Jeff Koons à 12.000 euros ou encore "Fish Sketches" de Franck Gehry 5.000 euros.

L'opération, baptisée "Recto/Verso" et organisée dans le cadre du 70e anniversaire du Secours populaire français, lui permettra de "mener toujours plus d'actions dans le champ culturel pour les familles accueillies et les jeunes", précise l'association.

L'an dernier, les bénévoles du Secours populaire ont aidé 120.000 personnes à accéder à la culture et aux loisirs, en leur faisant découvrir l'opéra, le théâtre, le Louvre ou encore le château de Versailles.

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque