Ventes publiques

Record de vente pour Man Ray

Par Christine Coste · Le Journal des Arts

Le 15 novembre 2017 - 193 mots

Noire et Blanche de Man Ray, portrait légendaire de Kiki de Montparnasse tenant un masque Baoulé, est désormais la photographie de l’artiste américain la plus chère après son adjudication à 2 688 750 euros (3 120 658 $) par Christie’s le 9 novembre 2017, à Paris.

Le record jusqu’à présent était détenu par Portrait of Tearful Woman, cédé à New York pour 2 167 500 dollars, toujours chez Christie’s, le 17 mai 2017. En six mois à peine, c’est donc un nouveau record pour une pièce maîtresse de Man Ray, propriété à l’origine de Jacques Doucet (1853-1929), puis de sa veuve qui l’offrira à la modiste Suzanne Talbot, le 19 octobre 1930. Ce tirage de 1926 était ensuite passé entre les mains du marchand Pierre Agoune, du collectionneur et marchand américain Barry Friedman puis du galeriste Edwynn Houk qui le confie en 1994 à Christie’s. Il sera adjugé le 20 avril 1994 à 354 500 dollars au cinéaste et collectionneur suisse Thomas Koerfer. Près de vingt-cinq ans plus tard, le montant de sa vente dépasse largement ce prix comme son estimation (1-1,5 M€). L’identité de son nouveau propriétaire reste à ce jour inconnue.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°489 du 17 novembre 2017, avec le titre suivant : Record de vente pour Man Ray

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque