Dimanche 15 décembre 2019

Questions à... Philippe Piguet

Directeur artistiquede Drawing Now

Par Marie Zawisza · L'ŒIL

Le 22 février 2018 - 183 mots

Comment se noue le dialogue entre dessin contemporain et BD ?

L’exposition organisée dans le cadre de Drawing Now met en avant des analogies et des influences réciproques, qui sont d’une grande diversité. Ainsi, les dessins de Pierre Buraglio peuvent évoquer une structure de la page propre à la BD et une planche de Moebius apparaître très marquée par l’art contemporain dans sa conception de l’espace. Une jeune artiste comme Christelle Téa, qui croque sur le vif des scènes de débats ou de conférences, par exemple, en entourant ses portraits de bulles où elle inscrit des fragments des discours prononcés, joue aussi, d’une façon radicalement différente, avec les codes de la BD.

Y a-t-il un intérêt croissant des collectionneurs de dessin contemporain pour la bande dessinée ?

Dans le cadre du marché, les œuvres de BD sont considérées comme aussi importantes qu’une feuille de Léonard de Vinci : un dessin d’Hergé a récemment été adjugé un demi-million d’euros. Cependant, les collectionneurs de dessins sont encore peu nombreux à porter leur intérêt sur la BD. Les amateurs du 9e art sont moins exclusifs !

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°710 du 1 mars 2018, avec le titre suivant : Questions à... Philippe Piguet

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque