Foire

Questions à… Clélie Debehault et Liv Vaisberg

Fondatrices et directrices de Collectible

Par Alexia Lanta Maestrati · L'ŒIL

Le 26 février 2020 - 181 mots

Pourquoi créer Collectible ?

Au départ, nous avions en tête de créer une plate-forme dédiée au design contemporain de collection, avec pour objectif d’encourager les collectionneurs, en particulier les collectionneurs d’art contemporain, à découvrir et apprécier le design et à l’envisager comme investissement. Cette idée a évolué pour devenir un concept plus important et raffiné, sous la forme d’une foire unique qui place les designers en son centre. Nous accueillons l’ensemble des acteurs du milieu du design contemporain (galeries, éditeurs, studios de design, musées, magazines) et nous réunissons les différents secteurs qui le composent, soit la création contemporaine au sens large.

Comment le marché se porte-t-il ?

Actuellement, les pièces de design proposées à Paris, Londres, Bâle ou Miami, dont les prix rivalisent avec ceux de l’art contemporain, sont principalement des pièces datant du milieu du XXe siècle, vintage ou historiques. Nous savions qu’une plate-forme dédiée exclusivement à ce type de design était nécessaire pour tous les acteurs du marché, plutôt qu’une petite section spécialisée dans une foire d’art classique ou contemporain ou encore une foire commerciale englobant principalement des marques.

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°732 du 1 mars 2020, avec le titre suivant : Questions à… Clélie Debehault et Liv Vaisberg

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque