Ventes publiques

Online : des sièges de toutes époques chez Sotheby’s le 29 avril

Par Marie Potard · lejournaldesarts.fr

Le 28 avril 2020 - 289 mots

PARIS

Sotheby’s Paris organise sa première vente en ligne depuis le début du confinement, exclusivement consacrée aux sièges.

Suite de six fauteuils en bois peint polychrome et doré, Gênes, vers 1750, 104 x 65 x 50 cm. © Sotheby’s/ArtDigital Studio
Suite de six fauteuils en bois peint polychrome et doré, Gênes, vers 1750, 104 x 65 x 50 cm.
© Sotheby’s /ArtDigital Studio

Sotheby’s Paris organise sa première vente totalement dématérialisée depuis que ses bureaux ont été fermés suite au confinement. Pour l’occasion, l’antenne parisienne de la maison de ventes de Patrick Drahi se concentre uniquement sur les sièges et les œuvres d’art contemporain mettant en scène le siège. 

Florent Jeanniard, directeur Europe pour le Design, est à l’initiative de la vacation : « l’idée d’une vente composée regroupant plusieurs départements m’a toujours intéressé. Montrer des meubles et des objets de toutes générations confondues est risqué, faut-il encore que la proposition soit pertinente. L’idée est venue en parlant avec plusieurs directeurs de départements en conférence-call et la citation de Joris-Karl Huysmans « A quoi bon bouger, quand on peut voyager si magnifiquement dans une chaise ? » a été notre déclencheur. »

Les lots ont été réunis spécialement pour cette vente en ligne préparée en plein confinement et n’ont pas été extraits de ventes préalablement prévues pour se tenir en salle. 

Chaise, Sénufo, Côte d'Ivoire, ht.74 cm. © Sotheby’s/ArtDigital Studio
Chaise, Sénufo, Côte d'Ivoire, ht. 74 cm.
© Sotheby’s /ArtDigital Studio

Quatre siècles de créativité, du XVIIIe au XXIe siècle, sont ainsi revisités à travers 49 lots -tous pays confondus- pour une estimation globale comprise entre 370 000 et 540 000 euros. Parmi les œuvres les plus chèrement estimées, on peut découvrir une paire de Chaises Bambou, 2016, de Claude Lalanne, en bronze patiné doré, estimée 60 000 à 80 000 euros ; une suite de six fauteuils en bois doré, Gênes, vers 1750 estimée 40 000 à 60 000 euros ; une chaise Senufo, Côte d’Ivoire (estimation : 10 000 à 15 000 €) mais aussi des pièces signées Jean-Michel Franck, Pierre Jeanneret, Alexandre Noll, Robert Combas…

Vente « Take a seat »

Clôture des enchères le 29 avril, à 15h sur le site de Sotheby's.

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque