Vendredi 6 décembre 2019

Les Nahon quittent Notre-Dame des Fleurs

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 19 mars 2004 - 138 mots

VENCE - Les galeristes Pierre et Marianne Nahon se séparent de leur château de Notre-Dame des Fleurs à Vence.

Estimée entre 7 et 10 millions d’euros, leur collection sera dispersée in situ, dans la grande tradition des houses sales, le 18 juillet par l’entremise de Sotheby’s. L’auctioneer, qui s’était autrefois chargé de vendre leur maison d’Antibes, confiera celle de Vence à l’agence immobilière Burger. « Depuis trente ans, nous avons fait le tour du métier de galeriste. On souhaite revenir à Paris, mais pour y travailler autrement. Le côté boutique, on a déjà donné », nous a confié Pierre Nahon, qui ne cède pas son stock. Dans leur espace parisien d’une superficie de 1 000 m2, rue du Temple (dans le 3e), les Nahon organiseront dans le courant de l’hiver des manifestations commerciales ponctuelles pour quelques happy few.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°189 du 19 mars 2004, avec le titre suivant : Les Nahon quittent Notre-Dame des Fleurs

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque