Ventes publiques

L’art impressionniste et moderne en mode mineur

Concentrées cette année en mars, les ventes ont peu brillé, éclipsées par le dessin

Par Éléonore Thery · Le Journal des Arts

Le 29 mars 2017 - 274 mots

PARIS - Jamais la semaine des salons de printemps consacrés au dessin n’aura proposé autant de vacations : plus d’une dizaine ont été organisées en l’espace de quelques jours.

Sotheby’s avait pour la première fois suivi le chemin de sa consœur Christie’s et changé son calendrier, si bien que les grandes ventes d’art impressionniste et moderne avaient lieu cette même semaine.

Faute de chefs-d’œuvre, cette saison n’a pas brillé. Le 24 mars, Sotheby’s ouvrait la marche avec un catalogue composé de 69 lots, amputé au dernier moment de son œuvre phare, la Femme au chapeau, une toile de Kees Van Dongen. Pénalisée, la maison n’a totalisé que 4,3 millions d’euros, soit moitié moins qu’en juin 2016, cédant 82 % de ses lots. Une autre de ses œuvres phares, la nature morte Les Deux Couteaux de Fernand Léger (estimation 500 000-700 000 euros), est quant à elle restée sur le carreau. Parmi les belles surprises, Sémiramis construisant une ville, d’Edgar Degas, une étude pour le tableau du Musée d’Orsay, a été emportée pour 607 000 euros, multipliant par dix son estimation.

Plus tard dans l’après-midi, Christie’s obtenait 10,8 millions d’euros, un chiffre situé dans le haut de l’estimation, légèrement supérieur à l’an dernier, adjugeant 88 % de ses 88 lots. L’œuvre phare, La Conquête de l’air, avec deux personnages, de Roger de La Fresnay, a doublé son estimation ; elle a été adjugée à 2,3 millions d’euros. Le Salon, du chef de file de l’école de Pont-Aven Émile Bernard, est de son côté parti à 1,3 million d’euros, dans le haut de l’estimation. Des ensembles qui se sont fait éclipser par les œuvres sur papier.

Légende photo

Edgar Degas (1834–1917), Semiramis construisant Babylone, 1861, huile sur toile, 151 x 258 cm, Musée d'Orsay, Paris © Photo Wikipédia - 2007 - Licence CC BY-SA 3.0

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°476 du 31 mars 2017, avec le titre suivant : L’art impressionniste et moderne en mode mineur

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque