Mercredi 25 novembre 2020

Galerie

Hélène Delprat - En galerie

Galerie Christophe Gaillard – Paris-3e - Jusqu’au 7 novembre 2020

Par Fabien Simode · L'ŒIL

Le 27 octobre 2020 - 109 mots

PARIS

« I hate my paintings », déclare Hélène Delprat sur l’un de ses derniers tableaux : « Je déteste mes peintures ».

C’est son droit. Nous, nous les aimons ! Artiste à 360°, peintre et dessinatrice, photographe et vidéaste – et plus encore –, Hélène Delprat confirme – mais le fallait-il ? – qu’elle est l’une des artistes les plus intéressantes aujourd’hui, l’une des plus singulières aussi, douée d’un imaginaire débordant de créatures possiblement sorties d’un conte d’effets raffinés. Il y a quelque chose de baroque chez Delprat, dans ses peintures comme dans la manière d’occuper l’espace de sa quatrième exposition à la Galerie Gaillard. Une irrégularité si étrange qu’elle en devient merveilleuse.

« Hélène Delprat. I Hate My Paintings [Je déteste mes peintures] »,
Galerie Christophe Gaillard, 5, rue Chapon, Paris-3e, galeriegaillard.com

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°738 du 1 novembre 2020, avec le titre suivant : Hélène Delprat - En galerie

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque