Dans la famille Brueghel

Par Armelle Malvoisin · L'ŒIL

Le 21 novembre 2008

Pieter, Jan, l’Ancien ou le Jeune ? Les Brueghel ont donné naissance à une dynastie de peintres talentueux qui ont régné sur l’art flamand pendant un siècle.

L'histoire de notre école de peinture offre ceci de particulier que l’on peut en poursuivre l’étude pendant des siècles sans délaisser ce qui concerne la même famille », note un archiviste bruxellois dans un propos introductif à l’étude qu’il consacre en 1888 à la famille Brueghel. L’histoire des Brueghel commence avec Pieter Brueghel l’Ancien (1528-1569), artiste visionnaire et observateur de la société de son temps, puisant son inspiration tant au cœur des fêtes campagnardes qu’au sein des écrits philosophiques de ses amis et dans les sujets religieux. Aimé des princes pour ses tableaux, apprécié par le peuple pour ses gravures, il a laissé une empreinte indélébile dans l’histoire de la peinture. Ses deux fils sont encore en bas âge lorsqu’il décède.
Pieter le Jeune (1564-1638), en tant qu’aîné, hérite de la majeure partie de l’atelier de son père. Interprète d’anciennes compositions à succès du patriarche, comme l’usage le voulait à l’époque, mais également auteur de thèmes originaux, l’artiste croque avec mordant la société de son temps dans des scènes paysannes enjouées, des danses de noces, des cortèges, kermesses… tout en conservant les canons esthétiques développés par son père. Il occupe une place marquante au xviie siècle, notamment par son extrême qualité picturale et la pureté de ses coloris.
Son frère cadet, Jan Brueghel le Vieux (1568-1625), connu également sous le pseudonyme de Brueghel de Velours en raison de la richesse de sa palette, trouve sa voie en développant dès le début un style personnel, influencé par un voyage de six années en Italie. Une multiplicité de détails anime ses tableaux, dans une maîtrise des fondus et des dégradés. Il est considéré comme l’un des plus grands peintres de paysages de son temps.
Plus qu’un simple continuateur du style brueghelien, son fils Jan Brueghel le Jeune (1601-1678) reprend ses sujets tout en y apportant une touche personnelle, dans des compositions florales d’une rare élégance et dans des paysages fluviaux. On inclut également dans la dynastie Brueghel, Ambrosius (fils de Jan le Vieux et frère de Jan le Jeune), fortement influencé par la nature morte italienne, ainsi que Pieter III, fils de Pieter le Jeune. Mais ces deux derniers ont moins marqué leur époque.

Où acheter des Brueghel

Galerie De Jonckheere, 100, rue du Faubourg-Saint-Honoré, Paris, VIIIe, tél. 01 42 66 69 49 et 40, place du Grand-Sablon, 1000 Bruxelles (Belgique) tél. 32 2 512 38 00, www.dejonckheere.fr
Galerie Richard Green, 33, New Bond Street, Londres, tél. 44 (0) 20 7499 5553, www.richard-green.com
Christie’s, 9, avenue Matignon, Paris, VIIIe, tél. 01 40 76 85 85, www.christies.com
Sotheby’s, 76, rue du Faubourg-Saint-Honoré, Paris, VIIIe, tél. 01 53 05 53 05, www.sothebys.com

Questions à... François et Georges De Jonckheere, antiquaires

Que recherche un amateur de Brueghel ?
En fonction de ses goûts, un collectionneur va rechercher un paysage, un sujet religieux ou une scène de la vie populaire. Mais en venant chez nous, il désire avant tout la garantie d’une œuvre authentique, ce que nous offrons. Je vois de temps en temps passer en ventes publiques des tableaux attribués à l’un ou l’autre des Brueghel, mais qui sont en fait de la main d’autres peintres.

Quelle est votre actualité brueghelienne ?
Nous organisons une exposition intitulée « Jan Brueghel de Velours et Pieter Brueghel le Jeune, deux frères, deux courants », du 28 novembre au 12 décembre 2008 dans notre galerie bruxelloise. Nous avons la chance d’avoir réuni une cinquantaine de tableaux des frères Brueghel et de leurs contemporains. Nous souhaitons illustrer ce qui a marqué la personnalité propre des deux peintres, quelles ont été leurs influences et comment eux-mêmes ont influé sur la peinture de leur temps. Ces artistes que l’on confond parfois méritent d’être mieux connus.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°608 du 1 décembre 2008, avec le titre suivant : Dans la famille Brueghel

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque