Dimanche 27 septembre 2020

Foire

Art Genève et le PAD se séparent

Par Alexia Lanta Maestrati · Le Journal des Arts

Le 18 septembre 2019 - 139 mots

Genève. Greffe ratée pour le Pavillon des arts et du design (PAD) qui, faute de succès commercial, abandonne sa participation au sein de la foire Art Genève, ainsi que dans sa bouture monégasque, Art Monte-Carlo.

Pendant deux éditions, le PAD réunissait une trentaine d’exposants spécialisés dans les arts décoratifs, les arts premiers ou la joaillerie, à côté des 90 enseignes d’art moderne et contemporain de la foire suisse. Pour autant, Art Genève, qui ouvrira les portes de sa 9e édition du 30 janvier au 2 février 2020, prévoit de continuer ce type de partenariat avec « d’autres salons spécialisés, dans divers domaines tels que la photographie, la vidéo ou l’architecture », confie Thomas Hug, son directeur. Les prochaines éditions du PAD (toujours sous tente) auront lieu à Londres fin septembre et à Paris, dans le jardin des Tuileries, en avril prochain.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°529 du 20 septembre 2019, avec le titre suivant : Art genève et le PAD se séparent

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque