Samedi 21 septembre 2019

Musée

Antoinette Le Normand-Romain quitte l’INHA

Par Marie-Colombe de Mazières · lejournaldesarts.fr

Le 17 juin 2016 - 221 mots

PARIS [17.06.16] – Après 10 ans à la tête de l’Institut national d’histoire de l’art, Antoinette Le Normand-Romain quittera ses fonctions de directrice générale le 20 juin. Son remplaçant n’est pas encore connu.

Directrice générale de l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) depuis 2006, à la suite d’Alain Schnapp, premier directeur de l’établissement, Antoinette le Normand-Romain se retirera de ses fonctions le 20 juin prochain.

Ancienne étudiante à l’université Paris-X et élève de l’école du Louvre, Antoinette Le Normand-Romain est reçue en 1973 au concours de conservateur des musées nationaux. Elle est également docteur en histoire de l’art, spécialiste du Prix de Rome de sculpture au XIXe siècle.

Après un séjour de deux ans à la Villa Médicis de 1974 à 1976, Mme Le Normand-Romain rejoint l’équipe de préfiguration du Musée d’Orsay, inauguré en 1981. Elle œuvre pour le musée Bourdelle à partir de 1992, puis, en 1994, intègre le Musée Rodin, où elle est en charge des sculptures.

Commissaire de nombreuses expositions et auteur de plusieurs ouvrages consacrés à la sculpture française du XIXe siècle, en particulier à Auguste Rodin et Camille Claudel, elle est nommée conservatrice général du patrimoine en 2001.

Antoinette le Normand-Romain est commissaire de l’exposition « L’effet Rodin » qui sera présentée au Grand Palais en 2017, à l’occasion du centenaire de la mort du sculpteur.

Légende photo

Antoinette Le Normand-Romain - Photo courtesy INHA

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque