Samedi 24 février 2018

L’Etat financera finalement Lascaux 4

Par Romain Bouvet · lejournaldesarts.fr

Le 23 octobre 2012

PÉRIGUEUX [23.10.12] – Avec le retour modeste de l’Etat dans le financement du projet qu’il avait désavoué et l’attribution de la maîtrise d’œuvre au cabinet norvégien Snøhetta, la construction du fac-similé Lascaux 4 est à nouveau d’actualité.

Lancé fin 2011 par la région Aquitaine et le conseil général de Dordogne, la poursuite du projet Lascaux 4 était compromise après l’annonce du désengagement financier de l’Etat en septembre dernier. Dans les jours qui suivaient, Bernard Cazeau, président du conseil général et Alain Rousset, président du conseil régional avaient clairement exprimé leur refus d’abandonner ce projet de centre d’art pariétal qui leur tenait à cœur. Cette prise de position, conjuguée aux vives réactions qui avaient accueilli la défection de l’Etat semble avoir porté ses fruits. Le conseil régional d’Aquitaine a en effet confirmé que le ministère de la culture participera finalement au financement de Lascaux 4, s’engageant à hauteur de 4 millions en 2014. Une nouvelle réjouissante pour les promoteurs du projet, même si on est loin des 15 millions d’euros initialement prévus.

Afin de boucler le financement total qui s’élève à 50 millions d’euros, la région Aquitaine et le département de Dordogne, principaux investisseurs du projet, comptent également sur la participation de quelques grandes entreprises. Ce mécénat pourrait déboucher sur la création d’une salle dédiée à l’art contemporain en lien avec l’art préhistorique, dans le complexe Lascaux 4. Si le budget n’est pas encore totalement bouclé, le projet lui est bel est bien en marche. Le lancement d’un concours international pour la maîtrise d’œuvres et l’attribution du chantier au cabinet d’architecture norvégien Snøhetta le 18 octobre dernier en sont la preuve.

Selon le conseil régional d’Aquitaine, 88 dossiers de candidature, en provenance du monde entier ont été examinés par les 17 membres de jury afin de sélectionner quatre équipes pour le concours d’architecture. Parmi celles-ci, c’est ce cabinet basé à Oslo qui a séduit le jury, avec un « projet architectural qui s’intègre parfaitement au pied de la colline ainsi que la pertinence de la scénographie qui respecte en tout points le programme élaboré par le maître d’ouvrage ».

Construit à bonne distance de la véritable grotte afin de la garantir de la pollution que génèrent les visiteurs de la réplique trop proche Lascaux 2, Lascaux 4 reconstituera l’ensemble de la « chapelle Sixtine » de l’art pariétal, et pourra accueillir jusqu’à 400 000 visiteurs par an. L’ouverture est prévue pour juillet 2015.

Légende photo

Peintures de la Grotte de Lascaux, Dordogne, France - © Photo Prof saxx - 2006 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque