Vendredi 20 septembre 2019

Les artistes se mobilisent contre les restrictions budgétaires prévues au Royaume-Uni

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 14 septembre 2010 - 355 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [14.09.10] – Tracey Emin, Anish Kapoor, Damien Hirst et une centaine d’autres artistes lancent une campagne contre la diminution du budget de la culture annoncée par le gouvernement britannique. Ils ont créé un site internet afin de sensibiliser l’opinion à leur cause et faire signer leur pétition « Save the Arts ».

Une centaine d’artistes, dont de grandes figures de l’art contemporain comme Tracey Emin, Anish Kapoor, Damien Hirst et David Hockney, protestent outre-manche contre la diminution des crédits alloués aux arts et à la culture. Ces artistes ainsi que de prestigieuses institutions, dont la Royal Academy et la Tate, ont lancé une pétition en ligne afin d’inciter le gouvernement à renoncer à son projet de restriction budgétaire.

Outre la pétition, le site « Save the Arts » présente un film d’animation (voir ci-dessous) réalisé par David Shrigley expliquant, sur un ton humoristique, les conséquences néfastes de la baisse des subventions culturelles. Le message des pétitionnaires est simple : l’art constitue un des moteurs essentiels de l’économie du Royaume-Uni, il serait donc préjudiciable d’amputer son budget. Outre les retombées directes sur le dynamisme de la vie culturelle, ce projet aurait également un impact négatif sur le chômage car l’industrie touristique emploie un nombre considérable de Britanniques.

Les artistes estiment que la politique du gouvernement risque de compromettre 50 ans d’investissements et d’anéantir de beaux succès. La pétition s’achève sur un compromis : les signataires admettent que les organismes culturels peuvent consentir à des efforts, en revanche une réduction drastique aura des conséquences extrêmement néfastes.

Bien que le détail des réductions budgétaires ne soit pas encore connu, elles sont estimées de 25 à 30%. Certaines mesures ont déjà été appliquées durant l’été 2010, deux organismes culturels importants : le UK Film Council et le Museum, Library and Archives Council, ont été supprimés.

D’après un récent sondage la population britannique semble approuver la politique culturelle du gouvernement. 66% des personnes interrogées se sont dits d’accord avec le projet de réduction des budgets. Selon BBC News 1/5e des sondés pensent également que les arts devraient être financés par des fonds privés et non publics.

Le court métrage de David Shrigley

Légende photo

Tracey Emin - Photographe : Piers Allardyce - Licence Creative Commons 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque