Vendredi 20 septembre 2019

Tony Blair interdit de Tate Modern pour le lancement de son livre

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 10 septembre 2010 - 337 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [10.09.10] – La soirée prévue le 8 septembre 2010 à la Tate Modern pour la présentation des Mémoires de l’ancien Premier Ministre Tony Blair, a été annulée sous la pression de plusieurs artistes dont Tracey Emin et la styliste Vivienne Westwood. Ils dénoncent l’utilisation du musée comme lieu de lancement.

Les Mémoires de Tony Blair, « The Journey », suscitent de vives réactions depuis leur parution. Le 4 septembre 2010 l’ancien Premier Ministre a été accueilli à Dublin par des jets d’œufs et de chaussures par des manifestants. Les militants pacifistes de Stop the War Coalition ont ensuite menacé d’empêcher la séance de dédicaces prévue le 8 septembre dans une grande librairie située dans le centre de la capitale britannique. Afin d’éviter tout incident, The Independant rapporte que Tony Blair a décidé d’annuler cette rencontre avec le public. En revanche il avait maintenu la soirée de lancement de son livre à la Tate Modern le 8 septembre.

Or au mécontentement des militants s’est ajoutée la protestation de certains artistes dont Tracey Emin et la styliste Vivienne Westwood, critiquant le choix du musée comme lieu de réception. Le journal The Guardian a publié la lettre dans laquelle les signataires stigmatisent l’organisation de cet événement dans un musée public prestigieux. Les artistes soulignent le rôle de Tony Blair dans l’entrée en guerre du pays en Irak et expliquent que cette soirée desservirait l’image du musée. Ils terminent leur lettre en priant le musée de reconsidérer la tenue de l’évènement.

La conjonction entre la menace d’une forte manifestation des militants pacifistes et la critique public des artistes a conduit Tony Blair à reporter sine die cet évènement. L’ancien Premier Ministre précise cependant qu’il s’agissait d’une soirée privée réunissant les personnes ayant participé à la parution de son livre et que le musée ne prenait pas part à son organisation.

Le livre de Tony Blair, « The Journey », qui retrace les dix années qu’il a passé à la tête de l’Etat britannique est déjà classé parmi les meilleures ventes des librairies outre-manche.

Légende photo

Tony Blair - Forum économique mondial de Davos, 2008 - Licence Creative Commons 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque