Mercredi 13 novembre 2019

Le propriétaire de 5 Pointz a recouvert les œuvres murales en pleine nuit

Par Kate Deimling (Correspondante à New York) · lejournaldesarts.fr

Le 20 novembre 2013 - 205 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [20.11.13] - Dans la nuit du 18 novembre, avec une forte présence policière, Gerald Wolkoff a fait recouvrir les peintures murales de son bâtiment, haut-lieu du Street art new-yorkais

Depuis une dizaine d’années, des artistes de rue couvrent cette ancienne usine de Long Island City (Queens) d’œuvres murales, avec jusqu’à présent l’autorisation de Gerald Wolkoff, son propriétaire. Mais celui-ci a l’intention de raser le bâtiment pour construire un immeuble de luxe, un projet que le conseil municipal a déjà approuvé. Pour protéger leurs œuvres, plusieurs artistes poursuivent le propriétaire en justice, en citant une loi fédérale, le « Visual Artists Rights Act ».

Le 8 novembre le juge Frederic Block de la Cour fédérale des Etats-Unis pour le district Est de New York a rejeté la demande des plaignants visant à interdire Gerald Wolkoff de modifier le bâtiment. Aussi Gerald Wolkoff peut-il repeindre le bâtiment en toute légalité.

Quelles conséquences cette action aura-t-elle sur la plainte des artistes ? A cette question, Jeannine Chanes, l’avocate des plaignants, a répondu, « L’affaire continue. Les dommages et intérêts montent en flèche ». Mais il est difficile d’imaginer que le tribunal puisse donner gain de cause aux artistes pour protéger des œuvres qui n’existent plus.

Site Internet du collectif d'artistes : 5ptz.com

Légende Photo :
5 Pointz avant l'intervention du propriétaire - © Photo Youngking11 - 2011 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque