Samedi 16 novembre 2019

Le président du Sénat appelé à être auditionné dans l’enquête sur le musée du Luxembourg

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 12 septembre 2011 - 250 mots

PARIS [12.09.11] – Une enquête sur les conditions de financement des expositions organisées au musée du Luxembourg par la SVO Art est ouverte depuis 2009. Dans le cadre de cette enquête, le président du Sénat vient d’être appelé à être auditionné.

En 2008, Patrizia Nitti avait été destituée de ses fonctions de programmatrice au musée du Luxembourg, lequel est depuis 2000 placé sous la tutelle du Sénat. En 2009, elle portait plainte contre X pour trafic d’influence et le parquet de Paris ouvrait une enquête. En 2011, celle-ci se poursuit. L’avocat de la plaignante vient de demander l’audition de Gérard Larcher, président du Sénat.

L’AFP a confirmé cette information, révélée par L’Express, puis rappelé les principaux éléments de cette affaire. Dans sa plainte, Patrizia Nitti avait dénoncé le système de financement alors utilisé par le musée du Luxembourg. A son époque, la gestion des expositions était confiée à une société privée, la SVO Art, dont la rémunération se faisait sur les entrées. Or, selon Patrizia Nitti, le succès de certaines expositions n’avait pas engendré les bénéfices escomptés par le musée. Sa plainte visait principalement le secrétaire général du Sénat, Alain Delcamp, et le dirigeant de la société SVO Art, Sylvestre Verger.

La demande d’audition a été adressée au juge d’instruction fin août. Elle vise le président du Sénat, ainsi que son directeur de cabinet, Schroedt-Girard. Pour l’avocat de Patrizia Nitti, l’éviction de cette dernière du musée du Luxembourg a été « d’évidence causée par le contexte corruptif du Sénat ».

Légende photo

Gérard Larcher - © photo Roosewelt Pinheiro - 2009 - Licence CC BY-SA 2.5 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque