Mercredi 26 septembre 2018

Conflit du Musée du Luxembourg : Patrizia Nitti désavouée

Par Sophie Flouquet · lejournaldesarts.fr

Le 14 mai 2008 - 218 mots

Réuni le 13 mai, le Bureau du Sénat a finalement tranché en faveur de la société SVO art dirigée par Sylvestre Verger, titulaire d'une occupation d'autorisation temporaire (AOT) du Musée du Luxembourg.

C'est un désaveu pour Patrizia Nitti, qui avait été chargée par le président Christian Poncelet de l'organisation des expositions temporaires consacrées à la Renaissance, avec le soutien logistique de SVO. Malgré le soutien de l'ancien gouvernement italien, cette dernière est contrainte de se retirer faute d'être parvenue à un accord dans le conflit d'ordre financier qui l'opposait depuis plusieurs mois à Sylvestre Verger. Patrizia Nitti envisage désormais de porter l'affaire devant les tribunaux.

L'exposition consacrée aux « Trésors des Medicis », montée par Patrizia Nitti grâce à des prêts des plus importants musées italiens, et qui devait constituer l'un des événements de l'automne 2008, est donc ajournée. Elle sera remplacée par une exposition consacrée à la collection d'art du XXe siècle de l'industriel portugais Joe Berardo. Par ailleurs, selon un communiqué publié par le Sénat, une modification de la nouvelle AOT délivrée à SVO pour la période 2009-2011 serait envisagée afin de permettre à celle-ci d'organiser ultérieurement l'exposition « Trésors des Médicis ». À condition que les nombreux responsables de musées italiens, qui avaient manifesté leur soutien à Patrizia Nitti, acceptent de travailler désormais avec SVO.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque