Dimanche 18 février 2018

Le Musée Gadagne : une renaissance au cœur du vieux Lyon

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 4 mai 2009

LYON [04.05.09] – Après 10 ans de travaux, le Musée Gadagne, à la fois musée de l’histoire de Lyon et musée de la marionnette ouvre en juin 2009.

Le musée Gadagne

Le Musée Gadagne est de nouveau ouvert au public en juin 2009. Il est situé dans l’hôtel de Gadagne construit au 16e siècle par une famille florentine, si riche - on disait « riche comme Gadagne » - que l’un des 2 frères offrit une partie de la rançon qui fit libérer François 1er prisonnier des espagnols ! L’hôtel fut plus tard découpé en petits logis rachetés progressivement par la ville de Lyon. Il réunit aujourd’hui le Musée de l’histoire de la ville et le Musée International de la Marionnette. L’ouverture au public aura lieu le 12 Juin 2009. L’objectif de fréquentation est d’environ 120 000 visiteurs par an

Dix ans de travaux de rénovation et 30 millions d’euros ont été nécessaires pour aménager de nouveaux locaux, créer des circulations nouvelles tout en préservant le bâtiment originel Patrimoine de l’Humanité… sans compter d’importantes fouilles archéologiques liées aux travaux d’excavation sous la cour d’honneur du Musée !

Cette cour par laquelle entrent les visiteurs offre aux regards la splendeur de l’architecture Renaissance : superbes galeries couvertes lieux de circulations verticales, fenêtres à meneaux, traboules montant jusqu’aux jardins suspendus situées au sommet de l’édifice. A l’intérieur, un magnifique escalier à vis du 16e conduit à la première salle du Musée de l’histoire. Par une distribution chrono-thématique l’exposition déroule les étapes majeures de l’évolution de la ville à travers les siècles. Les premiers métiers à tisser, l’émergence des canuts, l’essor de la soierie lyonnaise, les révoltes ouvrières et la naissance du syndicalisme. 1400 objets sont ainsi présentés au public sur les 80 000 pièces qui constituent les collections du Musée.

Le fonds du Musée des marionnettes comprend quant à lui plus de 2000 marionnettes du monde. Dans la salle la plus ancienne - et la plus étonnante - aux décors naïfs de scènes de chasses, Guignol, personnage emblématique de la ville et son compère Gnafon sont sortis de leur boîte, prêts à accueillir enfants et adultes. Plus loin les personnages de la « commedia dell’arte » se démarquent par leur taille et leur raffinement. Les « guignols de l’info » ferment le ban de la partie contemporaine.

Les sondages archéologiques des murs ont permis de leur restituer leurs couleurs d’origine : enduits à la chaux ocre, vert ou rouge sang de bœuf. La muséographie se veut discrète mais adaptée aux différents contextes comme l’a souhaité sa conservatrice Simone Blazy. L’accent a été mis sur l’interactivité par des diaporamas didactiques, audiovisuels et distribution gratuite d’audio guides.

Le Musée Gadagne se veut aussi un lieu de vie : outre ses 39 salles d’exposition le Musée propose deux ateliers pédagogiques, un auditorium de 150 places, un centre de documentation, une librairie et un café.

De nombreuses activités et manifestations intérieures et extérieures au Musée émailleront cette réouverture.

Légende photo : le musée Gadagne, à Lyon © Creative Commons

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque