Mercredi 21 février 2018

Bientôt un label pour les arts de la marionnette

Par Nathalie Diot · lejournaldesarts.fr

Le 6 février 2017

CHARLEVILLE-MÉZIÈRES (GRAND EST) [06.02.17] – C’est un cadeau de fin de mandat pour les arts de la marionnette. La ministre de la Culture Audrey Azoulay, a choisi Charleville-Mézières, la capitale des marionnettistes pour annoncer vendredi 3 février, la création d’un label national.

Alors que l’attaque au Carrousel du Louvre était en cours vendredi dernier, la ministre de la Culture, Audrey Azoulay arrivait en gare de Charleville-Mézières pour une visite officielle, placée sous le signe de la marionnette. Légèrement en avance sur son programme, elle n’a rien laissé transparaître durant toute la matinée, enchaînant les étapes avec le sourire dans la ville qui a vu naître il y a plus de 50 ans le festival mondial des théâtres de marionnettes : librairie associative, chantier de l’Ecole Supérieure Nationale des Arts de la Marionnette (ESNAM), Institut des marionnettes... Elle a même assisté patiemment à une série de démonstrations marionnettiques par les élèves de l’ESNAM.

Vers 12h30, ses premiers mots officiels furent pour le militaire blessé lors de l’attentat et pour les forces de l’ordre, avant d'en venir à l’actualité locale : « Nous sommes fiers de vous, de cette école, une excellence française renommée dans le monde entier », a-t-elle lancé devant un public de jeunes professionnels, acquis à la cause, qui a chaudement applaudi les pics lancés à l’encontre de certains « démagogiques et mal informés » (allusion à Laurent Wauquiez) qui ignorent « l’excellent taux d’insertion dans la profession ».

Poursuivant avec lyrisme, elle a précisé les raisons de sa venue à Charleville-Mézières « cœur vibrant du rayonnement de la marionnette » : la création d’un label national pour les arts de la marionnette. Un geste attendu par la profession qui voit ainsi la consécration de sa discipline, souvent méconnue et dévalorisée. Comparable au label des scènes nationales, celui-ci doit « conforter juridiquement et financièrement les structures dans la durée. » Par ailleurs, une enveloppe de 800 000 euros vient compléter le budget habituel de 5 millions pour la période 2016-2017. En plus des sommes réservées à l’ESNAM (149 000 euros) et au festival des théâtres de marionnette (80 000 euros), 200 000 euros sont destinés aux compagnies et aux équipes artistiques conventionnées, 195 000 euros aux lieux de compagnonnages dirigés par des artistes et 185 000 aux scènes conventionnées.

« Ce qu’il faut retenir, c’est que c’est à Charleville-Mézières, capitale mondiale des théâtres de marionnette, que la ministre de la Culture est venue faire une annonce pour l’ensemble de la profession », commentait la directrice du Festival mondial des théâtres de marionnettes ardennais, Anne-Françoise Cabanis. Une grande satisfaction pour les acteurs locaux qui depuis une petite décennie voit défiler les ministres de la Culture à chaque Festival. Frédéric Mitterrand, Aurélie Filippetti et Fleur Pellerin. Cette dernière venue en 2015 avait posé la première pierre de l’ESNAM. Sa successeur, Audrey Azoulay a pu constater l’avancée du chantier de l’école (qui a pris un an de retard) pour lequel l’Etat a apporté la moitié des 11 millions nécessaires.

En début d’après-midi, la ministre reprenait le TGV. Elle est la troisième personnalité officielle à avoir fait la route jusque dans les Ardennes en deux semaines. Lui ont précédé, le président de la République, François Hollande le 19 janvier et François Fillon le jeudi 2 février. Lors du meeting de ce dernier, quelques marionnettistes s’étaient aussi fait remarquer… en se faisant expulser.

Légendes Photos

Élève de la 10e promotion de l’Ecole nationale supérieure des arts de la marionnette dans son solo de 3e année - Crédit Photo Institut International de la Marionnette – photographe Christophe Loiseau

École Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette en construction à Charleville-Mézières dans les Ardennes © Photo François Goglins - 2016 - Licence CC BY-SA 4.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque